Communes nouvelles : un bilan moyen pour l’Auvergne

0
180
La Moutade et Cellule, dans le Puy-de-Dôme ne font désormais plus qu’une. Elles sont réunies sous la bannière unique de la commune nouvelle de Chambaron-sur-Morge.

10 communes nouvelles : au 1er janvier 2016, ce sont au total 10 communes nouvelles qui ont été crées sur les quatre départements auvergnats. Il faut les mettre en rapport avec les 324 créées en France.
L’Auvergne, jadis en retard en matière de coopération intercommunale à fiscalité propre (Clermont-Ferrand n’a eu un établissement qu’à partir des années 90), affiche aujourd’hui un bilan tout à fait honorable.

L’ancienne région se trouve cependant nettement en retrait de la Normandie, très en pointe en la matière : la région normande qui désormais réunifiée, poursuit sur sa lancée les fusions de communes qu’elle avait déjà expérimentées après la loi Marcellin de 1971.
La commune nouvelle est issue de la réforme des collectivités locales de 2010. Elle a vocation à se substituer aux anciennes communes contiguës devenues “communes déléguées”.

Elles sont nées au 1er janvier 2016 :
Allier : Haut-Bocage (930 habitants)
Puy-de-Dôme : Aulhat-Flat (911 hab.), Chambaron-sur-Morge (1 610 hab.), Nonnette-Orsonnette (530 hab.)
Cantal : Val d’Arcomie (998 hab.), Saint-Constant Fournoulès (623 hab.), Le Rouget-Pers (1 262 hab.), Neussargues-en-Pinatelle (1 889 hab.)
Haute-Loire : Esplantas-Vazeilles (139 hab.), Thoras (241 hab.)