Singapour veut avoir ses citoyens à l’œil

0
163

À Singapour, le gouvernement a décidé d’utiliser l’iris de l’œil de ses citoyens pour mieux les identifier.

Dans un récent communiqué, le ministère de l’Intérieur singapourien a annoncé qu’une méthode d’identification utilisant l’iris de l’œil allait désormais s’ajouter à celle des photos et des empreintes digitales. Ce procédé complètera les données biométriques de chaque individu résidant sur le territoire. Cette disposition vise à mieux contrôler les problèmes d’immigration qui touchent le pays. Le dispositif permettant de collecter ces données a commencé à être mis en place. Il sera appliqué au moment du renouvellement des cartes d’identité et des passeports. Cette méthode du scan de l’iris a déjà été adoptée au début des années 2000 par l’Allemagne, les Émirats arabes et les Pays-Bas.