Activité du tourisme : une fréquentation accrue attendue

0
315
activite-tourisme-frequentation

Activité du tourisme : un rôle majeur dans l’économie française.

Un récent rapport du Conseil Mondial du Voyage et du Tourisme (WTTC) montre que le tourisme va jouer un rôle de plus en plus important dans l’économie française. Dans dix ans, l’activité de ce secteur professionnel pourrait constituer près de 10 % du PIB du pays.

activite-tourisme-frequentationLes conclusions de ce rapport ont été établies en association avec l’organisme d’analyses The Oxford Economics. L’étude réalisée prévoit une progression constante du tourisme en France au cours des dix prochaines années. Porté par l’augmentation des dépenses effectuées par les visiteurs internationaux, ce secteur de pointe devrait permettre de créer de nombreux emplois, ce de façon durable.

En 2017, 10 % des emplois salariés hexagonaux provenaient déjà du secteur professionnel du tourisme. Cela représentait environ 2,8 millions de postes. En 2028, ce pourcentage devrait augmenter et atteindre 11,2 % des emplois occupés dans le pays, soit un total de plus de 3,3 millions de postes pourvus.

Cette année, la France devrait accueillir près de 90 millions de touristes internationaux. Cela correspond au seuil déjà atteint dans le pays en 2015. Ce chiffre place l’Hexagone en tête des destinations touristiques mondiales actuelles. Ce volume est encore destiné à croître, puisque les prévisions faites dans ce domaine indiquent une importante hausse à venir.

Ces estimations font apparaître une fréquentation attendue de 118 millions de touristes en 2028. Le rapport établi par le Conseil Mondial du Voyage et du Tourisme confirme notamment que le recul observé en 2016, en raison de la vague d’attentats, a été résorbé. La fréquentation touristique est donc clairement repartie à la hausse. Celle-ci devrait atteindre cette année approximativement le même niveau qu’en 2015.L’année dernière, selon le rapport du Conseil Mondial, les touristes qui sont venus en France ont dépensé près de 44,5 milliards d’euros. Cela représente 50 % de plus que la moyenne mondiale relevée dans ce secteur d’activité. Par rapport à l’économie totale du pays, les secteurs du voyage et du tourisme confondus ont représenté un montant global estimé à 204,3 milliards d’euros. Cette somme atteint près de 9 % du PIB de la France.

En 2028, ces mêmes dépenses touristiques devraient atteindre près de 65 milliards d’euros. Cela représentera alors près de 10 % de notre PIB.

Au niveau mondial, un emploi sur dix est désormais lié aux secteurs du voyage et du tourisme dans le monde. Par ailleurs, au cours des dix dernières années, un emploi sur cinq a été créé dans ces domaines. Cela constitue un total de 313 millions de postes dans le monde. Au cours des dix prochaines années, près de 100 millions de nouveaux emplois pourraient encore naître dans ces secteurs particulièrement porteurs, s’ils peuvent profiter des choix politiques adéquats.