L’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle va passer à une taille supérieure

0
369
Vue Generale De Laeroport De Roissy

 Aéroport de Roissy : un terminal vraiment géant

 L'aeroport De Roissy
Vue d’ensemble de l’aeroport de Roissy

Dès 2020, l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle va considérablement grandir. Bientôt, après travaux, son terminal géant T4 proposera une énorme capacité d’accueil. En raison de la taille immense de ce chantier, l’ouverture de cette extension sera progressive. Celle-ci s’étalera entre 2024 et 2037. Hors norme, cet immense chantier révèle l’ambition du groupe ADP, anciennement Aéroports de Paris. À terme, l’aéroport a pour objectif de recevoir 40 millions de voyageurs supplémentaires par an.

Des travaux titanesques

Ce chantier colossal, étendu sur près de quinze ans, permettra à l’aéroport de Roissy d’ajouter à sa surface un territoire équivalent à la taille d’Orly. Au final, le but prévu est de passer des 69,5 millions de voyageurs accueillis en 2017 à plus de 100 millions. Ainsi, la superficie totale de ce nouvel espace de transit devrait atteindre 167 hectares. Soit environ la surface de 240 terrains de football.

Une architecture différente

Quand il sera achevé, ce nouveau terminal prendra place entre les pistes déjà existantes dans l’aéroport et l’actuel Terminal 2. Pour cela, il faudra d’abord détruire le Terminal 3, plusieurs bâtiments existants, et supprimer de nombreux parkings. Contrairement à l’agencement des terminaux T1 et T2, plus déployés, ce nouvel espace adoptera une disposition intégrée. Ainsi, il proposera un bâtiment central qui distribuera des allées menant aux diverses pistes. Avant d’adopter cette solution, le groupe ADP a étudié près d’une quinzaine de projets différents.

Un terminal d’aéroport respectueux de l’environnement

Pour recevoir les voyageurs dans un cadre agréable et naturel, une esplanade paysagère s’étendra devant le terminal T4. De plus, sur ses toits, on trouvera des niches végétales et des panneaux solaires.

Des aménagements majeurs prévus pour l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle

l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle, vu de nuit
Vue générale de l’aéroport de Roissy, de nuit.

Prévu pour 2030, l’accès direct à ce nouveau terminal profitera de la ligne 17 du métro du Grand Paris. En conséquence, d’une part l’accélération des travaux, d’autre part la prolongation de la route qui mène aujourd’hui à l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle.

 Un trafic en forte hausse

D’une ampleur énorme, ces aménagements devraient permettre ainsi à l’aéroport d’accueillir 500 mouvements d’avions supplémentaires par jour. Toutefois, les travaux ne prévoient aucune nouvelle piste. Par conséquent, les 4 pistes actuelles seront exploitées avec une rotation maximale. En 2030, Roissy devrait pouvoir recevoir 680.000 mouvements d’avion par an. Soit 200.000 de plus qu’aujourd’hui. Ces atterrissages et décollages supplémentaires préoccupent beaucoup les associations de riverains. À ce sujet, le groupe ADP déclare qu’il fera en sorte de limiter au maximum les nuisances sonores produites.