Agressions contre des pompiers : une explosion depuis le début de l’année

0
4525
Cropped Les Agressions De Pompiers Sont En Train Dexploser En France

Agressions contre des pompiers : une hausse très inquiétante

Depuis le début de l’année, les agressions contre des pompiers sont devenues des violences de plus en plus fréquentes. Ainsi, ce type de délits, visant des représentants de l’ordre, se banalise. Ces violence concernent également les policiers.

Une tendance indiscutable

Depuis plusieurs années, les agressions contre des pompiers ont nettement tendance à se multiplier. Tout comme celles dont sont victimes des policiers. Pour certains délinquants, prendre aujourd’hui pour cibles des symboles de l’Etat devient une forme de jeu. Cela leur permet d’exprimer leur rejet du maintien de l’ordre. Ainsi, les incidents quotidiens avec des dépositaires de l’autorité publique ont augmenté de 23 %. Ces derniers mois, cette forme de violence décomplexée a même atteint un niveau historique. De fait, depuis janvier 2019, on a enregistré un total de 17.000 outrages à agents. Ce chiffre représente une hausse de 10 % par rapport à l’année dernière.

Hausse des délits quotidiens

Concernant les faits impliquant de la violence caractérisée, ils s’élèvent à 23.000 depuis le début de l’année. Ce chiffre représente environ 110 délits quotidiens. En fait, de multiples agressions contre des pompiers et des policiers. Plus préoccupant encore, de nombreux pompiers déclarent avoir compris qu’ils étaient pris pour cibles. Ce qui sous-entend une préméditation. Or, cette délinquance volontaire n’existait pas il y a quelques années.

L’attente d’un durcissement des sanctions

Les agressions contre les pompiers montrent une progression inquiétante de la violence en France.
Le nombre des agressions où des pompiers sont pris pour cibles augmente de façon alarmante.

Désormais, face à une augmentation évidente des agressions contre des pompiers et des policiers, les syndicats réclament des sanctions plus dures. En effet, pour les représentants de ces professions, l’impunité des agresseurs les encouragent trop souvent à nuire. A ce sujet, le syndicat de police Alliance a proposé la mise en place de peines de prison ferme. Ce, à titre dissuasif. Pour ce syndicat, ce durcissement contribuerait efficacement à faire baisser le nombre des délits commis contre les forces de l’ordre. Ainsi, Alliance suggère d’imposer aux magistrats qui traitent ces cas « […] de proposer des peines de prison ferme, avec des mandats de dépôt sans aménagement de peine. » De fait, pour ce syndicat, la menace de la prison doit logiquement répondre à la gravité des faits constatés.

Une spirale qu’il faut stopper

L’analyse des délits commis contre des soldats du feu montre qu’en vingt ans les agressions contre des pompiers ont augmenté de 60 % sur le territoire. Rien que l’année dernière, le nombre des faits de violence déclarés par les sapeurs-pompiers a progressé de 23 % par rapport à l’année précédente. Or, un bilan en 2017 affichait déjà près de 18 % d’agressions supplémentaires. Désormais, il est donc largement temps de trouver un moyen plus efficace de stopper les agressions de pompiers. Ainsi, on pourra espérer enrayer la spirale des violences.