Air France conteste un projet de taxe sur les billets d’avion

0
149

Air France s’oppose au projet de taxe sur les billets d’avion qui serait destiné à financer la liaison Roissy-Charles-de-Gaulle Express.

La principale compagnie française rappelle aux initiateurs de ce projet qu’elle doit continuer à rendre son offre commerciale attractive. Elle ne peut donc pas accueillir favorablement une taxe qui pèserait fortement sur ses comptes. Si un seul euro supplémentaire était prélevé par passager, cela entraînerait pour Air France un coût additionnel de 17 millions d’euros sur son activité en 2017. Bien que favorable au projet Roissy-Charles-de-Gaulle Express, Air France a justifié sa position dans une lettre de son PDG, Jean-Marc Janaillac, adressée à Manuel Valls. Il y précise : « Dans un contexte social dont vous connaissez la sensibilité, l’annonce d’une taxe supplémentaire de cette nature mettrait en grave péril le travail que j’ai entrepris depuis moins de deux mois pour bâtir un projet stratégique crédible. »