AIRBNB RÉAGIT AU PROJET DE LOI POUR UNE RÉPUBLIQUE NUMÉRIQUE

0
94

Après l’adoption de divers amendements au projet de loi pour une République Numérique, AirBnb a donné son avis dans un récent communiqué sur l’obligation des propriétaires de s’enregistrer.

La plateforme de location d’hébergements entre particuliers vient de donner sa position sur l’obligation qu’auront les propriétaires de s’enregistrer dans les villes de plus de 200.000 habitants. Pour Airbnb, cette nouvelle règle représente une marche arrière des pouvoirs publics, qui s’étaient précédemment engagés à faire de la France « […] une terre d’économie collaborative ». Airbnb déclare notamment : « Cela n’aura d’autre effet que de défavoriser les particuliers qui souhaitent louer leur logement de manière occasionnelle, au bénéfice de loueurs professionnels, rompus aux procédures administratives. » La société considère que cette contrainte constituera un frein par rapport à l’objectif d’atteindre 100 millions de touristes en France en 2020.