« ALPHAGO » : UNE INTELLIGENCE PAS DU TOUT ARTIFICIELLE

0
276

Après 2 parties consécutives, qui ont opposé le champion du monde du jeu de go Lee Sedol au logiciel « AlphaGo », un programme d’intelligence artificielle conçu par la startup DeepMind, filiale de Google, la machine a prouvé sa supériorité sur l’homme.

Un deuxième duel d’une durée de 3 heures, très intense, a fini par obliger Lee Sedol, surnommé le « Roger Federer du go », à abandonner. Une défaite qui rappelle fortement celle du champion d’échecs Garry Kasparov, en 1997, qui avait dû lui aussi s’incliner face à la puissance de Deep Blue, le superordinateur développé par IBM. Lee Sedol a admis que l’intelligence artificielle était aujourd’hui capable de « battre les humains », car elle était désormais en mesure « d’imiter l’intuition ». Il a rajouté « Mais les robots ne comprendront jamais la beauté du jeu comme nous […]. »