Anthénéa : la Bretagne présente un nouveau concept hôtelier

0
982
Anthenea Une Chambre Dhotel Flottante

Anthénéa : une chambre d’hôtel nomade qui flotte

Anthenea : une chambre d'hotel flottante
Anthenea : une chambre d’hotel flottante

Anthénéa est une grande première en France. Cette nouvelle idée de chambre d’hôtel posée sur l’eau, ultra-luxueuse, est présentée en Bretagne ce mois-ci. On peut la visiter à Trébeurden, dans les Côtes d’Armor, entre le 1er et le 6 octobre. Durant plusieurs journées portes ouvertes, la société à l’origine de ce concept fera en sorte de séduire les professionnels de l’hôtellerie. Cette présentation sera reconduite à la fin du mois.

Anthénéa : une chambre éco-responsable 100 % française

Construite en forme de soucoupe volante blanche, mobile et vitrée, offrant une vue sur la mer à 360 degrés, la chambre marine Anthénéa a été inspirée par un film de James Bond. En effet, Jean-Michel Ducancelle, son créateur, en a eu l’idée après avoir vu « L’Espion Qui M’aimait ». Elle mesure 50 m2, mais on peut étendre sa superficie jusqu’à 150 m2. Écologique, elle est insubmersible et totalement autonome sur le plan énergétique. Cela est dû à ses panneaux solaires, pouvant produire 1.000 watts. On peut, à volonté, soit l’arrimer, soit la déplacer. De plus, elle offre tout le confort moderne, grâce à un équipement domotique complet.

Anthénéa : un petit appartement sur l’eau

Anthenea : un habitat sur l'eau
Anthenea : un habitat sur l’eau

Ce nouveau lieu d’hébergement original offre cinq zones de vie distinctes. Ainsi, on y trouve un salon, avec une chambre à coucher, meublée d’un lit rond de 2,10 mètres. Anthénéa comporte également une cuisine équipée panoramique, et une salle de bain équipée d’une baignoire-jacuzzi, avec balnéo. Enfin, elle dispose d’un solarium au premier étage. Celui-ci peut accueillir 14 places. Utilisant toutes les ressources de sa conception, Anthénéa offre aussi une large vision sous-marine grâce à ses hublots.

Anthénéa : de multiples possibilités

Ce luxueux petit havre posé sur l’eau, en priorité dédié au tourisme, peut aussi s’adapter à différentes utilisations. Par exemple, servir de base à une école de plongée, ou se transformer aisément en restaurant. De poissons et de fruits de mer, évidemment. La commercialisation d’Anthénéa est donc lancée. Elle s’adresse à différents milieux. En effet, ce petit appartement flottant peut aussi bien intéresser une clientèle professionnelle que privée. Ses possibilités peuvent aussi lui ouvrir les portes de l’usage scientifique. Ce concept a récemment obtenu la distinction de lauréat, au Salon du luxe de Paris. Cela représente pour ce nouvel hébergement marin un réel atout commercial. En terme de production, la société a annoncé une moyenne d’une vingtaine d’appartements construits par an. Le délai d’attente se situe entre six et neuf mois.

Sur ce sujet, le Bulletin des Communes vous invite à lire aussi, pour plus d’informations : Lire

Le Bulletin des Communes suggère également : Lire