Apprentissage : la région Bretagne déclenche un dispositif important

0
62
Jeunes En Formation

Apprentissage : un nombre d’apprentis en augmentation

Jeunes en formation
Jeunes en formation

L’apprentissage est une priorité pour la région bretonne, entre les mois de septembre et décembre 2018. En effet, en Bretagne, plus de 19.000 apprentis intègrent au cours de cette période l’un des 38 Centres de Formation d’Apprentis (CFA) de la région. Ces derniers sont répartis sur 155 sites différents. Pour savoir comment cet important effort en faveur de l’emploi se passe, Georgette Breard se rendra dans plusieurs de ces Centres. Elle est la vice-présidente en charge de la formation, de l’apprentissage et de l’orientation.

Apprentissage : une rentrée chargée

Donc, plus de 19.000 élèves vont prendre le chemin de l’école, pour se rendre dans les 38 Centres dédiés à la formation d’apprentis sur le territoire breton. Cette quantité d’élèves représente un signe évident de bonne santé pour l’avenir professionnel de la région. En moyenne, la Bretagne consacre plus de 81 millions d’euros à la formation d’apprentis. Une aide considérable, qui permet d’offrir une bonne qualité d’enseignement et d’accompagnement à tous ces futurs travailleurs.

Apprentissage : des objectifs ambitieux

D’ici 2020, la région bretonne s’est fixée pour but de former 20.000 nouveaux apprentis. Pour eux, les niveaux professionnels visés vont du CAP au diplôme d’ingénieur. Afin de tenir son objectif, la région compte sur l’efficacité reconnue de son important réseau pédagogique, composé de 38 Centres de Formation (CFA).

Apprentissage : une aide professionnelle pour bien se lancer

Un apprenti patissier
Un apprenti patissier

Afin d’accompagner au mieux ses jeunes apprentis, la Bretagne leur verse différentes aides de première nécessité. Ainsi, intégrée à ce programme d’assistance, l’un d’entre elles permet d’acheter son premier équipement professionnel. Suivant les cas, elle varie entre 60 et 300 euros.

Apprentissage : pour faciliter le quotidien

Par ailleurs, il existe aussi une aide versée pour régler les transports, l’hébergement et la nourriture, nommée l’ARGOAT. Basée sur l’assiduité dont fait preuve l’apprenti au cours de sa formation, elle peut atteindre jusqu’à 800 € par an. Cette somme permet notamment de financer les nombreux allers-retours obligatoires, effectués entre les Centres et les entreprises partenaires.

Sur ce sujet, le Bulletin des Communes vous invite à lire aussi, pour plus d’informations : Lire

Le Bulletin des Communes suggère également : Lire