Arrêt de l’ancienne téléphonie fixe : une évolution qualitative

0
1121
L'ancien reseau de telephonie fixe va evoluer.

Arrêt de l’ancienne téléphonie fixe : un changement à expliquer

L’arrêt de l’ancienne téléphonie fixe est confirmé. Cela explique pourquoi Orange ne commercialise plus d’abonnements de ce type depuis deux mois. Cette évolution technologique, qui abandonne le Réseau Téléphonique Commuté (RTC), inquiète certains. Dernièrement, le Gouvernement a dû rassurer une députée à ce sujet.

Une mutation annoncée

Progressivement, Orange, l’opérateur historique, adopte une nouvelle technologie téléphonique, dite « IP ». Sa mise en place est simple. Elle nécessite juste l’ajout d’un boîtier spécifique. Celui-ci permet de faire passer les communications téléphoniques par Internet. Pour l’instant, cet abandon du Réseau Téléphonique Commuté ne concerne que les abonnés qui déménagent dans un nouveau logement. En effet, cela les oblige à actualiser leur abonnement. Pour les autres abonnés qui ne déménagent pas, rien ne devrait changer avant l’année 2023.

Pas d’inquiétude

La planification de cette évolution vers la technologie « IP » est prévue depuis longtemps. Cependant, elle inquiète certains élus. Notamment Perrine Goulet, membre de La République en marche,. Elle s’est adressée au Gouvernement à ce sujet, en septembre dernier. Madame Goulet a fait part de son inquiétude concernant cette mutation. Suite à sa réaction, les services du secrétaire d’État chargé du Numérique ont rappelé que l’ancien réseau RTC était obsolète. Il ne permet plus de répondre aux besoins actuels des usagers. Par ailleurs, ces mêmes services ont rappelé que le réseau téléphonique allait muter mais pas disparaître. En se modernisant, il offrira juste un service de téléphonie fixe de meilleure qualité.

Aucune obligation annexe

Face aux craintes exprimées, le Gouvernement a aussi rappelé que l’évolution vers la technologie « IP » n’entraînera aucune obligation pour les particuliers. Par conséquent, ils ne devront pas souscrire à une offre Internet. D’ailleurs, Orange continue de proposer une formule qui ne comporte que de la téléphonie fixe. De plus, celle-ci est disponible sans majoration de tarif. Ainsi, l’arrêt de l’ancienne téléphonie fixe ne se ressentira qu’au niveau de la qualité offerte à tous les usagers.

Un changement progressif

 A partir de l’année 2023, quand le Réseau Téléphonique Commuté commencera à être désactivé, cela s’effectuera progressivement. Ainsi, les arrêts programmés seront clairement annoncés, zone par zone. Cela aura lieu cinq ans avant la fermeture définitive de l’ancien réseau. Dans certains cas, cette mutation sera même plus tardive, en raison de la technicité du processus. Le Régulateur des télécoms veillera à ce que tous les consommateurs soient bien informés. De plus, ce changement n’entraînera aucun surcoût. Chacun conservera son numéro d’origine. Enfin, les opérateurs fourniront le boîtier nécessaire gratuitement. L’arrêt de l’ancienne téléphonie fixe se passera donc en douceur.