Attractivité française : les investisseurs succombent à ses charmes

0
2998
L'attractivite française fait de Paris une ville attirante pour les investisseurs.
Les investisseurs étrangers placent Paris en tête des villes européennes.

Attractivité française : un nouveau classement encourageant

L’attractivité française se consolide en matière d’investissements. Dernièrement, le cabinet d’audit EY a comptabilisé 1.027 projets internationaux validés dans l’Hexagone. Ce total place désormais la France devant l’Allemagne, qui n’obtient que 973 projets, juste derrière le Royaume-Uni, qui lui cumule 1.054 projets d’investissements.

Une place de leader

L’année dernière, la France a pris la première place européenne en matière d’investissements, dans les secteurs de l’industrie et de la recherche et développement. De leur côté, durant la même période, le Royaume-Uni et l’Allemagne ont vu leurs projets industriels baisser de 13 %. Ce baromètre très positif pour l’Hexagone indique qu’elle connaît un net réveil industriel, qui prouve l’attractivité française. En effet, sur tout le territoire, les investissements ont progressé de 1 % sur l’année. Ce constat est d’autant plus méritoire que l’Europe vient globalement de subir une baisse de 4 %, au niveau de ses projets d’investissements internationaux. Concrètement, la France a accueilli 144 nouveaux centres innovants, alors que le Royaume-Uni et l’Allemagne ont accusé une baisse dans ce domaine.

Des efforts constants récompensés

la tour eiffel symbole de l'attractivité française
La France est passée devant l’Allemagne aux yeux des investisseurs étrangers.

La hausse enregistrée en France en matière de nouveaux projets a atteint les 85 %, durant l’année 2018. Ce résultat récompense des efforts constants,  menés notamment par la French Tech et les pôles de compétitivité dans le monde entier. Le Crédit d’Impôt Recherche (CIR) a également contribué à favoriser le rayonnement français. Désormais, la réputation d’innovation et l’attractivité française sont reconnues aux Etats-Unis, en Chine et au Japon.

L’attractivité française porte ses fruits

Une autre étude, publiée courant mai, a été menée par le cabinet A.T. Kearney. Elle confirme les conclusions positives du cabinet d’audit EY. Cette étude complémentaire américaine place la France dans les cinq pays au monde considérés comme les plus attractifs pour investir. Ainsi, l’Hexagone parvient même à dépasser la Chine. De ce fait, Paris conserve le titre de métropole européenne la plus attractive, pour la deuxième année consécutive. Elle maintient donc sa place, malgré les troubles sociaux qui ont durablement touché le pays. Cette suprématie de Paris lui fait marquer des points sur Londres, qui désormais attire moins. De nombreux experts de l’économie pensent que la position de l’Hexagone pourrait encore se renforcer si sa pression fiscale, souvent dissuasive, s’atténuait. De plus, notre action publique pourrait encore se moderniser.