Audiodescription : une assistance indispensable aux non-voyants

0
503
L'audiodescription des films est en nette progression en France. Elle est désormais récompensée par un prix.
L'audiodescription des films est en nette progression en France.

Audiodescription : l’art de la voix off

L’audiodescription a récemment reçu un prix, ce 2 février 2019. Cette récompense a salué la qualité d’une réalisation particulière. Ainsi, la Fondation VISIO a couronné la description d’un long-métrage, primé en 2019. Le gagnant a reçu un montant de 3.800 €.

Une technique qui progresse

Ces dernières années, le domaine de l’audiodescription a connu de réelles avancées. Pour preuve, le dernier bilan que le Centre National du Cinéma (CNC) a publié montre une nette évolution. En effet, en 2017, le pourcentage global des films français audiodécrits a été de 44 %. Comparativement, en 2015, cette proportion n’était que de 4 %. Pour les sorties importantes de longs métrages français, dont le nombre de copies dépasse 350, ce chiffre atteint un taux de 95 %. Enfin, pour les films qui bénéficient de 200 à 350 copies, ce pourcentage dépasse les 90 %. En France, l’audiodescription permet aux personnes aveugles ou déficientes visuelles de beaucoup mieux profiter des films. Cette technique est utile à 3,1 millions de personnes. Parmi elles, 210.000 sont des malvoyants profonds et 80.000 sont aveugles. Désormais, grâce à l’audiodescription, toutes ces personnes handicapées peuvent devenir cinéphiles.

Une récompense révélatrice

casque pour écouter un fils en audiodescription
Aller au cinéma est un plaisir, grâce à l’audiodescription, quand on est une personne non-voyante.

Pour encourager cette augmentation des films audiodécrits, la Fondation VISIO vient de décerner un prix spécial. Sa création date de 2017. Cette remise de prix a été célébrée à Angers, lors de la 31ème édition du Festival Premiers Plans. Le jury décideur ne comprenait que des personnes déficientes visuelles. Trois longs métrages en préparation ont concouru. Finalement, le film Les Versants, mis en scène par Guillaume Rénusson et Clément Peny, a remporté cette récompense. Des comédiens professionnels lisaient les textes de ce film. Certains sont sociétaires de la Comédie française. Grâce à sa récompense de 3.800 €, ce film pourra être ensuite projeté en audiodescription, après son tournage.

D’autres prix liés au handicap

Un autre prix, le « Marius » de l’audiodescription, sera remis le 19 février prochain. Cet événement se déroulera aussi au Centre National du Cinéma. Conçu sur le modèle des César, ce prix date de l’année dernière. Il récompensera l’audiodescription qui aura permis à un public non-voyant de comprendre au mieux les divers scénarios présentés. Déjà, 7 nominés aux « Marius » ont été désignés. Parallèlement, à Lyon,  la 3e édition du Festival international du film sur le handicap s’achèvera aujourd’hui. Elle a débuté ce 1er février. Cette manifestation permet de récompenser une dizaine de réalisateurs, venus du monde entier.