Autorisation spéciale : Eurotunnel et Eurostar en sursis ?

0
713
Le train Eurostar pourrait continuer de rouler sous la Manche, même après le Brexit.
Même en cas de Brexit, le train Eurostar pourrait obtenir une dérogation.

Autorisation spéciale : trois mois de tolérance

L’Eurostar et Eurotunnel pourraient continuer de fonctionner, grâce à une autorisation spéciale, même en cas de Brexit « dur ».

Vers un aménagement particulier

On ne sait toujours pas si le Royaume-Uni va sortir de l’Union Européenne. Cependant, l’exécutif européen vient d’adopter une proposition favorable à Eurotunnel et à l’Eurostar. Celle-ci autoriserait l’usage du tunnel sous la Manche pendant trois mois, même en cas de retrait de la Grande-Bretagne. Cette dérogation momentanée permettrait : « d’éviter des perturbations majeures des opérations ferroviaires transfrontalières”. Elle permettrait aussi […] des services de navette après le retrait. » Ainsi, les trains Eurostar, les activités de fret et le trafic via l’Eurotunnel pourraient encore avoir lieu sans problème.

Une tolérance limitée

L'Eurotunnel devrait continuer de fonctionner, même en cas de Brexit.
Eurotunnel et l’Eurostar pourraient bénéficier d’une dérogation en cas de Brexit.

Cependant, cette autorisation spéciale ne serait que temporaire. Elle ne correspondrait qu’à une tolérance exceptionnelle, motivée par l’urgence. D’ailleurs, l’Union Européenne a précisé que cette dérogation ne serait valable que durant trois mois. Cela n’empêchera pas que le Royaume-Uni doive appliquer des normes de sécurité conformes à celles imposées par Bruxelles. Le Conseil Européen et le Parlement Européen vont rapidement se prononcer sur cette dérogation. Cependant, cela pourrait n’être qu’une simple formalité. Cette décision pourrait tempérer le précédent avertissement émis par le Gouvernement britannique. En octobre dernier, celui-ci avait prévenu que le trafic ferroviaire sous la Manche pourrait être interrompu. Officiellement, à cause de nouvelles normes de sécurité.

Un climat qui reste flou

Pour l’instant, Eurostar continue d’accepter des réservations prises après la limite officielle du Brexit. A Paris, on envisage de réaménager la station Eurostar. Tout dépendra de la décision qui sera finalement prise. En attendant, la confirmation définitive de la sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne se fait attendre. A ce jour, elle demeure en suspens. Bruxelles a déclaré que tout sera fait pour atténuer l’impact d’un éventuel Brexit. Tout en précisant que des perturbations seront à prévoir. Maintenant, la question de la sortie effective de la Grande-Bretagne de l’Union Européenne reste ouverte.