Bordeaux : déjections canines et ADN

0
182

Les déjections canines polluent les rues des villes et coutent cher…. Une société bordelaise propose une solution innovante pour combattre ces incivilités.

Les crottes de chiens sur le trottoir font partie de ces pollutions urbaines qui reviennent très souvent dans les doléances faites auprès des municipalités. Cette pollution a un coût et génère en amont des campagnes de sensibilisation en direction des propriétaires. Par exemple, à Bordeaux, deux motos-crottes sont chargées  du nettoyage et ramassent une tonne de déjection par an. Des agents sont également chargés de traquer et de punir les contrevenants. Une société bordelaise, l’entreprise Animagene propose de combattre cette pollution en analysant l’ADN présent dans les crottes de chien. Des salariés sont chargés de prélever cet ADN dans les rues afin qu’il puisse être analysé en laboratoire. Pour que ce dispositif soit mis en place, il nécessite de prélever, avant toute chose, l’ADN de l’ensemble des chiens du territoire.