Bordeaux : un exemple dynamique de « Smart City »

0
262
bordeaux-smart-city

Bordeaux est connue pour les innovations constantes de son écosystème numérique. Elle donne ainsi l’exemple en matière de « Smart City ». Particulièrement active, la métropole girondine s’efforce de maintenir une politique cohérente en matière de changements, tout en préservant pour ses habitants une grande qualité de vie.

Habituée aux modifications importantes, Bordeaux tient à gérer son évolution sans faire d’erreurs, évitant toute précipitation, mais en implantant des transformations essentielles, tournées vers l’avenir. Par exemple, son tramway continue de se développer, grâce à une nouvelle ligne qui est en cours de construction. Par ailleurs, un lien direct vers son aéroport devrait bientôt voir le jour. Concernant son réseau ferroviaire, dès le mois de juillet prochain, sa ligne à grande vitesse permettra de rejoindre Paris en à peine plus de deux heures. Concernant l’urbanisme, sur sa rive droite, un important programme baptisé « 50.000 logements » est en cours de réalisation. Dans le quartier des Bassins à flot, beaucoup d’immeubles ont déjà été livrés, parsemés d’espaces verts pour pouvoir se promener, et beaucoup d’autres constructions ne vont pas tarder à naître.

Afin de pouvoir faire face harmonieusement à un accroissement de population constant, Bordeaux veille à maintenir une bonne mobilité intra-muros, et à conserver une bonne fluidité pour ses usagers. La ville utilise pour cela les services de diverses start-up, qui l’aident notamment à mieux maîtriser sa congestion routière et ses dépenses énergétiques. Permettre l’accès facile à des parkings est une autre préoccupation bordelaise. Pour mieux circuler, une société, Gazelle Tech, devrait bientôt mettre en service un véhicule électrique ultra léger et facile à garer.

Pour encourager l’innovation à travers les startups, la métropole girondine s’est dotée d’un nouveau local, baptisé Bordeaux Métro Pulse, basé sur le même modèle que le Tube à expérimentations urbaines (TUBÁ) de Lyon. Ce lieu d’expérimentation réservé aux jeunes sociétés est hébergé dans les locaux du siège régional du groupe La Poste, l’un des parrains de cette initiative. Agnès Grangé, déléguée régionale du groupe, le définit ainsi : « […] L’objectif de Bordeaux Métro Pulse est de trouver la meilleure façon d’amener les nouveaux produits sur le marché, de participer à la hausse de l’emploi, mais aussi au transfert de technologie pour diffuser de nouveaux usages en direction des habitants de la métropole. » Un vaste projet, qui illustre bien l’ambition de Bordeaux de maintenir son cap de « Ville Intelligente ».