Burgers végétariens : les produits Beyond Meat arrivent en France

0
5164
Cropped Les Burgers Ve Ge Tariens Rencontrent Un Accueil Favorable En France

Burgers végétariens : une séduction qui monte

L’arrivée en France des burgers végétariens mis au point par la société américaine Beyond Meat semble très bien se passer. Signe des temps, ces « steaks » 100 % végétaux séduisent actuellement de plus en plus de nouveaux consommateurs. En premier lieu les véganes, bien sûr, mais plus surprenant, les amateurs de viande s’y mettent aussi.

Une arrivée prometteuse

Après des essais totalement réussis aux Etats-Unis, effectués dans des temples du fast food comme KFC, Beyond Meat a maintenant l’intention de convaincre de nouveaux adeptes français. Un pari que cette société est en train de réussir. De fait, de nombreux investisseurs se penchent maintenant avec intérêt sur l’essor des burgers végétariens sur notre territoire. Cet engouement a commencé dès l’introduction en bourse de Beyond Meat, en mai 2019. En effet, à cette époque, la startup avait réussi à lever 241 millions dollars. Juste en prétendant commercialiser des burgers composés uniquement de substituts de viande. Ensuite, ce résultat s’était confirmé par une hausse de son action. Ce, pendant six semaines consécutives. Au final, la marque avait frôlé les 10 milliards de dollars de capitalisation !

Un développement porté par les… carnivores

Les burgers végétariens réussissent aussi à séduire certains carnivores.
L’engouement pour les burgers végétariens touchent maintenant certains carnivores.

L’originalité de Beyond Meat est de ne pas s’adresser exclusivement aux véganes ou aux végétariens convaincus. En effet, cette société fait des études régulières auprès de ses distributeurs américains. Ainsi, cela lui a permis de constater que « […] plus de 90 % des clients qui ont acheté nos burgers ont aussi acheté des protéines animales sur la même période ». Par conséquent, elle sait avec certitude que ses burgers végétariens plaisent à « […] une communauté bien plus large que les véganes ». En fait, elle séduit beaucoup de clients qui ont juste une sensibilité écologique plus développée. D’ailleurs, pour les attirer, la marque leur promet une réduction de la consommation d’eau de plus de 90 %, grâce à une baisse de l’élevage bovin. Donc, Beyond Meat a clairement l’intention de surfer sur cette tendance. Car elle est portée par une prise de conscience, présente chez de nouveaux clients potentiels.

Wait and see

Pour l’instant, Beyond Meat semble vouloir rester discrète sur ses intentions futures, par rapport à son développement en France. Généralement, cette attitude est conforme aux entreprises publiques américaines, quand elles arrivent sur un nouveau marché. Reste maintenant à observer comment cette startup optimisera l’abandon sensible de la viande dans les assiettes de certains Français. En effet, les campagnes menées en faveur de l’environnement pour limiter les émission de CO2, via une réduction de l’élevage du bétail, ont un impact. D’ailleurs, aujourd’hui, les journées sans viande se popularisent jusque dans les cantines scolaires. De plus, les adeptes du fléxitarisme, dont les menus sont moins souvent carnés, deviennent plus nombreux. Assurément, cela représente pour Beyond Meat de nouvelles opportunités pour vendre plus de burgers végétariens. Même auprès des défenseurs de la consommation de viande. En effet, après avoir attiré 90 % de non-végétariens aux USA, la startup peut rêver de fortement progresser. Mais fera-t-elle aussi bien en France ?