Le câble sous-marin : une technologie améliorée qui renforce discrètement les GAFA

0
4260
Cropped Le Ca Ble Sous Marin Est La Nouvelle Arme Cache E Des Gafa

Le câble sous-marin : un outil qui s’améliore

Le câble sous-marin, invisible, passe forcément inaperçu. Pourtant, les GAFA misent beaucoup sur son développement pour renforcer leur futur réseau Internet, dans le monde entier.

Equiano, une réalisation majeure

Dernièrement, en lançant Equiano, un nouveau câble sous-marin, Google a confirmé son intérêt pour cette technologie. En fait, pour les GAFA, celle-ci est cruciale. Ce câble est destiné à relier l’Europe à l’Afrique. Il sera le troisième câble sous-marin international de Google. Il est entièrement financé par des fonds privés. Equiano partira du Portugal et atteindra l’Afrique du Sud. Pour Google, l’enjeu de cette réalisation est majeur. En effet, une fois finalisée, cette opération permettra au géant numérique de fournir dans cette région environ vingt fois plus de capacités réseau qu’avant. Le principal atout d’Equiano est d’utiliser la technologie du Multiplexage par Répartition Spatiale, le SDM. Celle-ci augmente énormément la capacité d’un câble sous-marin. Ce, grâce à des fibres supplémentaires et à des répéteurs plus puissants. Très innovant, Equiano sera le premier câble de ce type à intégrer une nouvelle commutation optique, sans utiliser de longueur d’onde.

Une contribution française

Le déploiement de ce câble sous-marin utilisera les compétences du leader français travaillant dans ce domaine, Alcatel Submarine Networks. La première phase d’Equiano devrait s’achever en 2021. Ensuite, Google étendra cette technologie à d’autres pays africains. La première succursale de ce nouveau câble sous-marin devrait s’ouvrir au Nigeria. Par ailleurs, un autre câble de ce type, le Dunant, reliera prochainement les États-Unis à la côte atlantique française. Dans l’Haxagone, ce chantier fera intervenir la branche spécialisée d’Orange, Orange Marine.

Une volonté de performances accrues

Les communications et les débits seront bientôt très améliorés par le câble sous-marin optique.
Les GAFA misent beaucoup sur les capacités du câble sous-marin optique.

En plusieurs années, Google a progressivement investi dans quatorze nouveaux câbles sous-marins dans le monde. Cette progression montre son désir de s’imposer dans le secteur des connexions par fibre optique. A ce jour, toutes les GAFA investissent dans le développement d’un réseau à base de câble sous-marin. Cela devrait leur permettre de remplacer le réseau existant, mis en place durant la décennie 2000. De fait, celui-ci est largement devenu obsolète.

Une stratégie conquérante

A terme, cette évolution technologique devrait permettre aux GAFA de répondre aux demandes croissantes de débits plus puissants. Ce faisant, elles renforceront beaucoup leurs offres. Grâce à une meilleure bande passante, permise par la fibre optique, les GAFA permettront aux fournisseurs de contenus de concurrencer les opérateurs de télécommunication traditionnels. De cette façon, les GAFA occuperont bientôt une position encore plus dominante au niveau mondial, en utilisant leur propre réseau autonome.

Le Bulletin des Communes suggère aussi de lire l’article de Clubic :