Capitale verte européenne 2021 : Dijon met ses atouts en avant

la ville de Dijon

Dijon, future capitale verte européenne?

Dijon est candidate pour devenir capitale verte européenne en 2021. La commission européenne vient d’ouvrir l’appel à candidature pour l’édition 2020. Ce label est décerné aux villes de plus de 100 000 habitants qui conduisent des politiques ambitieuses en matière de développement durable.

Capitale verte et développement durable

Le prix de la capitale verte de l’Europe est décerné chaque année par la commission européenne. Ce programme encourage les villes à prendre en compte l’environnement dans leurs aménagements urbains. Trois critères guident le choix de la commission pour décerner ce prix . Les communes doivent montrer leur capacité à atteindre des objectifs environnementaux élevés. Elles doivent s’engager dans des objectifs ambitieux pour améliorer l’environnement et le développement durable. Enfin le prix de la capitale verte va agir comme modèle pour inspirer d’autres villes. Capitale verte est un prix symbolique. C’est également un véritable enjeu pour construire les villes de demain. Il s’agit avant tout d’une reconnaissance et d’un engagement pour le lauréat à mettre en avant ses bonnes pratiques. L’objectif étant  de promouvoir les meilleures pratiques environnementales. Depuis 2010, dix villes ont été choisies. Dijon est candidate pour 2021. L’enjeu est de taille car le lauréat recevra également la somme de 350 000 euros.

Capitale verte : Dijon candidate

Capitale verte de l’Europe, c’est l’objectif de Dijon pour 2021. Elle va mettre tous ses atouts en avant. La ville s’appuie ainsi sur la politique municipale menée depuis plus de 15 ans. Cette politique inspire l’intégralité des choix de la collectivité en matière de développement durable. Dijon s’est engagée dans cette voie de longue date. Elle a développé son réseau de chaleur et sa flotte d’autobus hybrides. Elle a également travaillé pour une piétonnisation de son centre-ville avec une limitation du transit automobile. Dijon a comme ambition de devenir un modèle de ville connectée. Dans ce cadre, elle a en projet de créer un service qui redistribuera aux habitants des informations collectées par les équipements urbains. Ainsi les dijonnais seront où trouver des places de stationnement disponibles, quelle est la qualité de l’air ou encore où sont les mieux et espaces verts où se rafraichir en cas de pic de chaleur.

Capitale verte : préparer l’avenir

logo capitale verte

Ce label est décerné aux villes de plus de 100 000 habitants qui conduisent des politiques ambitieuses en matière de développement durable.

 

Capitale verte est  une reconnaissance et un engagement, pour le lauréat, à mettre en avant ses bonnes pratiques. La Commission européenne s’engage à faire la promotion de la ville. Remporté une seule fois par une ville française, Nantes en 2013, il a été décerné pour 2018 à la ville néerlandaise de Nijmegen. L’an prochain c’est Oslo qui sera récompensée et Lisbonne en 2020. Une trentaine de ville dépose chaque année un dossier de candidature. Des spécialistes vont les départagées  sur la base de douze indicateurs environnementaux. L’adaptation au changement climatique, la biodiversité, la qualité de l’air ou encore le traitement des déchets permettront d’évaluer l’engagement de la commune.

Sur ce sujet, le Bulletin des Communes vous invite à lire aussi, pour plus d’informations : Lire