Carnet de dix tickets de métro : une hausse significative

0
5306
Le carnet de dix tickets de métro en carton devrait peu à peu se raréfier.

Carnet de dix tickets de métro : deux euros de plus

Depuis ce 1er novembre, le carnet de dix tickets de métro, dans son habituelle version en carton, a augmenté de 13 %. Cette hausse importante annonce et encourage la disparition de ce justificatif de transport francilien, pourtant célèbre.

Une hausse incitative

Le 9 octobre dernier, au terme d’un vote du Conseil d’administration d’Ile-de-France Mobilités, présidé par Valérie Pécresse, l’augmentation du carnet de dix tickets de métro a donc été décidée. Substantielle, cette hausse de près de 15 % a pour objectif d’encourager les voyageurs franciliens à changer leurs habitudes, lorsqu’ils achètent des titres de transports. Ainsi, en passant à 16,90 € au lieu de 14,90 €, le fameux petit carnet devrait rebuter certains usagers. Le but étant de les pousser progressivement à passer aux cartes d’accès dématérialisées.

Quelques exceptions

Le fameux carnet de dix tickets de métro en carton vendu en région francilienne a nettement augmenté.
Le célèbre carnet de dix tickets de métro, dans sa version en carton, vendu en région francilienne, a nettement augmenté.

En revanche, les détenteurs du nouveau pass Navigo Easy, qui ne coûte que deux euros, continueront de bénéficier de l’ancien tarif. De même, les voyageurs qui ont téléchargé l’application ViaNavigo, et qui valident leurs déplacements avec leur smartphone, ne subiront pas d’augmentation. Cependant, ce moyen numérique de valider, sans utiliser de ticket physique, est actuellement réservé aux personnes possédant un portable de marque Samsung. Ou alors, il faut qu’elles soient abonnées chez l’opérateur Orange. En plus du carnet de dix tickets de métro, les billets OrlyBus et RoissyBus en version papier ont aussi augmenté. Respectivement, ils passent de 8,30 € à 9,50 €, et de 12 € à 13,70 €. Là encore, sauf si on les achète dans leur version dématérialisée. En revanche, du côté des forfaits annuels franciliens, rien n’a changé. L’année prochaine, leurs prix resteront gelés. Ce, pour la troisième année consécutive.

Une évolution annoncée

Fin septembre dernier, Valérie Pécresse avait annoncé ces différentes hausses, appliquées à la version physique de certains titres de transports. Pour les justifier, la Présidente de la région Ile-de-France avait expliqué qu’elle souhaitait encourager les usagers à préférer les moyens dématérialisés de payer leurs voyages. En effet, par la suite, cette évolution sera bénéfique pour l’environnement. Car l’actuel ticket de métro T+, qui comporte une bande magnétique, met un an à se décomposer. C’est donc pour un motif écologique que Valérie Pécresse a décidé de freiner la vente du carnet de dix tickets de métro en carton. Ensuite, cette version papier devrait disparaître, au cours du deuxième semestre 2020.