Carte Vitale : elle va bientôt être remplacée par le smartphone

0
2293
La carte en plastique doit être remplacée par une application mobile.
La carte en plastique doit être remplacée par une application mobile.

Carte Vitale : une numérisation attendue

Dès cet été, la carte Vitale va évoluer. Elle va se transformer en application mobile. Ainsi, elle sera accessible via tout smartphone. Cette application s’appellera apCV. Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, vient d’annoncer sa mise en place. Cette version numérique de la traditionnelle carte verte doit améliorer l’usage de notre système de santé.

Un projet planifié

Ce projet fait partie depuis un moment de plusieurs objectifs de modernisation, planifiés par la Caisse Nationale d’Assurance Maladie. Il a pour but de promouvoir une meilleure gestion des droits médicaux de tous les assurés sociaux. Grâce à ce système, l’identification de chaque patient, avec ses caractéristiques propres, devrait s’effectuer plus facilement. Ce, en toutes circonstances. En effet, les oublis de carte Vitale restent fréquents. Cette mesure fait partie d’un Plan numérique comportant 26 actions. Parmi elles, on citera le futur déploiement de la télémédecine sur le territoire, et la généralisation du Dossier Médical Partagé (DMP).

Une application anti-papier

L’application prévue devrait aussi intégrer les ordonnances dans ses données. La numérisation réduira de moitié des prescriptions physiques de médicaments. Cette numérisation globale devraient considérablement simplifier le travail des services administratifs. Cela, dès l’année prochaine. Par la suite, les analyses biologiques effectuées et les divers actes médicaux devait aussi être inclus dans cette application. Cette intégration devrait avoir lieu en 2021.  Le ministère de la Santé a expliqué que ce nouveau dispositif était destiné à « […] sécuriser le circuit de transmission de l’ordonnance et favoriser la coordination entre les professionnels. »

Une majorité de citoyens

Bientôt, présenter sa carte Vitale ne sera plus obligatoire.
L’usage de la carte Vitale devrait progressivement disparaître.

D’après une étude menée l’année dernière par le Centre de Recherche pour l’Etude et l’Observation des Conditions de Vie, le CREDOC, seulement 25 % des Français n’auraient pas de smartphone à ce jour. Par conséquent, une majorité d’habitants pourra bientôt utiliser l’application mobile apCV, plutôt que la traditionnelle carte Vitale. Une dématérialisation généralisée engagée dès 2021. Cependant, un délai de transition sera sans doute nécessaire. Un délai déjà anticipé. En effet, les Français qui ne possèdent pas de smartphone pourront continuer à consulter leur médecin en utilisant une carte physique. De même, ils pourront toujours prendre des médicaments chez le pharmacien où aller à l’hôpital en utilisant leur carte verte.

Plus de services fournis

L’application dédiée aura l’avantage de faire accéder à divers services et démarches, directement réalisables en ligne. Notamment, outre l’authentification de l’usager, la consultation des informations liées aux mutuelles ou d’éventuelles mises à jour (droits acquis, traitements suivis, etc.) seront possibles en temps réel. De cette façon, l’utilisation globale du système de santé sera simplifiée. Ce nouvel accès à l’ancienne carte Vitale permettra d’alléger les tâches des divers services administratifs.