Centrale nucléaire de Golfech : une surveillance améliorée

0
310
La Centrale Nucleaire De Golfech A 100 Kms De Toulouse

Centrale nucléaire de Golfech : une meilleure maintenance

Une centrale nucleaire
La centrale nucleaire de Golfech, au bord de la Garonne.

La centrale nucléaire de Golfech fournit de l’électricité au Tarn-et-Garonne. Ce site industriel va améliorer son système de surveillance. Il va optimiser son entretien grâce à deux startup, basées à Montpellier. Celles-ci, IoTerop et Synox, lui ont fourni un nouveau type de caméra intelligente. Celle-ci est couplée à une plateforme de visualisation. Ce dispositif va permettre à la centrale de surveiller à distance son entretien.

Deux startup créatives

Le mois dernier, le Salon IoT Solutions World Congress de Barcelone a récompensé ces deux startup. Elles ont été choisies pour leur nouvelle solution de surveillance. A cette occasion, IoTerop et Synox se sont hissées au même niveau que des grands groupes, comme Nokia et Intel. Elles concouraient dans la catégorie « Industrie ». Ces deux entreprises travaillent déjà en partenariat avec le groupe EDF. Spécialistes des objets connectés et du traitement des données, IoTerop et Synox ont conçu un système prometteur. Il fonctionne à partir d’une caméra intelligente. Son avantage est de traiter à distance les informations que les automates de la centrale collectent automatiquement. Ces automates fonctionnent déjà depuis plusieurs années.

Une automatisation performante

IoTerop et Synox ont élaboré un dispositif de caméra intelligente, travaillant de façon non-intrusive. Ainsi, ce système peut signaler des alertes éventuelles. La centrale de Golfech veut installer cette solution de surveillance pour analyser ses données internes automatiquement. Jusqu’à présent, ce traitement se faisait manuellement. Bientôt, ces contrôles faciliteront beaucoup la maintenance de ce site industriel. De plus, cette amélioration permettra des vérifications plus rapides.

Un dialogue intelligent

Site nucleaire
Site nucleaire de Golfech

Plus intelligente, l’interface de visualisation conçue par les deux startup permet une communication directe. Celle-ci a lieu entre le personnel de maintenance et les informations collectées. Grâce à la caméra connectée, ce système, très innovant, va permettre une analyse en temps réel. Ainsi,  les messages transmis par les automates serviront plus vite. Par ailleurs, les techniciens de la centrale de Golfech pourront manipuler à distance la caméra. De plus, la plateforme de traitement des données centralisera les images. Ainsi, le repérage d’éventuels dysfonctionnements pourra se faire à distance. Cela constitue un réel gain de temps.

En phase d’essai

Actuellement, la centrale nucléaire teste une version prototype de ce dispositif. Cet essai, déjà prometteur, démontre l’utilité des objets connectés. Souvent, ils permettent une maintenance plus prédictive. A l’évidence, cette réactivité supérieure, permise par les nouvelles technologies, fournit une sécurité accrue. De fait, c’est une avancée très positive. A la fois pour les habitants de la région et l’ensemble du secteur industriel.