Un nouveau centre Amazon : un projet qui divise près de Lyon

0
786
Le géant américain Amazon veut renforcer sa présence en France.
Le géant américain Amazon a pour projet un nouveau centre logistique près de Lyon.

Un nouveau centre Amazon : un entrepôt qui fait polémique

Un nouveau centre Amazon, prévu à l’Est de Lyon, pourrait être créé à proximité de l’aéroport de Lyon Saint-Exupéry. Plus précisément à Colombier-Saugnieu. Cependant, ce projet de plateforme logistique ne fait pas l’unanimité dans la région. En effet, il fait craindre des nuisances importantes, qui inquiètent beaucoup certains riverains. Au point de soulever de vives protestations.

Un projet controversé

Source importante d’emplois potentiels, ce projet ne fait cependant pas l’unanimité. En cause, les fortes inquiétudes qu’il soulève auprès des habitants. Ainsi, en novembre dernier, l’Association Contre l’Extension et les Nuisances de l’Aéroport Lyon-Saint-Exupéry, l’ACENAS, a déposé un recours pour s’opposer à ce projet. Aujourd’hui, cette création envisagée par Amazon est toujours en attente d’être étudiée. Son dossier patiente au tribunal administratif de Lyon. Alors que cette nouvelle plateforme de tri était envisagée dès la fin de 2018, sa création est toujours en suspens. Prévu à proximité de l’aéroport lyonnais, ce centre logistique pourrait même être compromis. Pour l’instant, Amazon n’a donné aucune information. Ni pour confirmer, ni pour annuler. Cela dit, c’est un comportement habituel du groupe américain de Jeff Bezos. En effet, celui-ci communique toujours à la dernière minute sur l’implantation de ses nouveaux entrepôts.

Un retrait possible

Le lancement de la plus grande plateforme française d'Amazon, près de Lyon, pourrait être retardé, voire annulé.
Le projet de la plus grande plateforme française d’Amazon, près de Lyon, fait débat.

La taille considérable de ce projet pourrait effectivement poser problème. Ainsi, le géant américain envisagerait une plateforme d’une surface de 160.000 m². Cette mise en place pourrait générer entre 1.700 et 2.500 emplois. Dans ce nouveau centre logistique, de nombreux robots porteurs devraient en plus aider les employés. Une méthode de travail habituelle chez Amazon. Malgré des perspectives économiques positives, le gigantisme de cette création inquiète. Cela explique l’opposition conduite par l’ACENAS, qui redoute des nuisances trop sévères. L’Association a donc attaqué le permis de construire, originellement destiné au groupe immobilier international Goodman. Cette action de recours, déposée par Etienne Tête, est soutenue par de nombreux riverains. Ces derniers redoutent notamment l’augmentation du trafic des camions et du passage des avions dans la région.

Une polémique supplémentaire

Cette opposition rappelle un autre conflit qu’Amazon a déjà affronté en France. Celui de son entrepôt installé dans la région de Montélimar. Lui aussi a soulevé de sérieuses polémiques. Récemment, elles ont beaucoup fait débat, en janvier dernier. Par ailleurs, un autre mouvement de contestation a aussi entraîné l’annulation d’un autre entrepôt, prévu à Brétigny-sur-Orge, près de Paris. Par conséquent, Amazon est habitué aux réactions de rejet. En attendant, le vaste projet lyonnais reste pour le moment suspendu.