Pensions de réversion : des aménagements sont à prévoir

0
224

Pensions de réversion : des changements envisagés.

Les pensions de réversion réaménagées
Les pensions de réversion réaménagées

Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, souhaite qu’une révision des pensions de réversion soit faite, afin qu’elles soient versées désormais de façon « plus juste et plus efficace ».

Un calcul plus juste

À cette occasion, le ministre de l’Économie a tenu à préciser que sa propre mère faisait partie des 4 millions de Françaises, dont 90 % de veuves, directement concernées par ce dispositif de pensions de réversion. Bruno Le Maire a d’ailleurs souligné qu’il était pleinement conscient que lorsqu’on est veuve « […] la vie est objectivement plus difficile ». En accord avec Agnès Buzyn, ministre de la Santé, le ministre a confirmé que les futurs aménagements qui seront décidés par le Gouvernement ne concerneront pas les pensions de réversion déjà versées, car : « On ne va pas revenir sur ce qui est acquis ».

Un souci d’équité

Cependant, le Gouvernement tient à ce que les futures pensions de réversion soient dorénavant attribuées de manière plus équitable, afin qu’elles profitent, toujours selon Bruno Le Maire, aux femmes « […] qui en ont réellement le plus besoin ». Pour l’instant, un éventuel plafonnement de ces pensions ne serait pas envisagé. Les changements possibles iraient plutôt dans le sens de montants revalorisés, versés aux veuves dont le niveau de retraite est aujourd’hui particulièrement faible, voire insuffisant. Bruno Le Maire a rappelé que, pour lui, ce qui serait réellement choquant serait que « […] les veuves n’aient pas les moyens de vivre dignement dans notre pays. » Cependant, cette précision étant faite, « […] cela n’interdit pas de revisiter le dispositif pour être plus efficace et plus juste»

Des revalorisations probables

Les prochains aménagements appliqués aux pensions de réversion devraient être liés à la future loi Pacte, qui concernera notamment l’épargne-retraite. Cette épargne spécifique devrait, grâce la loi Pacte, être amenée à beaucoup se développer dans les prochaines années. En effet, cette loi devrait comporter un volet comprenant « une obligation de proposition de réversion pour l’épargne-retraite ». Ainsi, les salariés verront bientôt apparaître une « option de réversion », qui leur sera automatiquement proposée. Cette innovation devrait permettre aux femmes veuves de bénéficier d’une retraite plus importante, grâce à l’ajout d’une part de retraite de leur conjoint.


Le Bulletin des Communes vous propose également …