Chèques-énergie : pour aider les foyers défavorisés

0
260
cheques-energie-foyers

Chèques-énergie : une mesure qui remplace les tarifs sociaux de l’énergie.

Cette année, dans le cadre de la loi sur la transition énergétique, l’attribution de chèques-énergie va aider les foyers les plus modestes à régler leurs notes de chauffage, ou à réaliser des aménagements favorables à la rénovation énergétique. Cette nouvelle aide financière est attribuée en fonction de critères précis.

cheques-energie-foyersLe chèque-énergie s’adresse en priorité aux ménages qui se trouvent en situation de précarité énergétique. Pour qu’un foyer soit éligible à cette aide, il doit dépenser plus de 10 % de son budget dans sa facture d’énergie. L’attribution de ces chèques est calculée à partir du revenu fiscal de référence, constitué par les revenus et la composition d’un foyer. Pour une personne isolée, ce revenu fiscal doit être inférieur à 7.700 euros. Pour un couple, ce revenu passe à 11.550 euros. Par foyer, chaque personne supplémentaire permet d’augmenter de 2.350 euros le plafond établi.

Aucune démarche administrative n’a besoin d’être effectuée pour bénéficier d’un chèque-énergie, celui-ci étant attribué automatiquement dès qu’un foyer est considéré comme éligible. La Direction Générale des Finances Publiques (DGFIP) tient à jour et actualise le fichier général des ménages qui réunissent les conditions requises pour profiter de cette aide. Cette liste est ensuite transmise à l’Agence de Services et de Paiement (ASP), chargée d’envoyer les chèques à leurs bénéficiaires. Ces chèques peuvent être expédiés sous format papier ou en version numérique.

En moyenne, cette aide de l’État s’élève à 150 €. Précédemment, avec l’ancien système des tarifs sociaux, cette assistance n’était globalement que de 114 €. Le calcul de l’attribution des chèques-énergie dépend du nombre d’Unités de Consommation (UC) enregistré par foyer. Une personne seule représente une Unité de Consommation. Si une deuxième personne vit dans le même foyer, elle constitue alors une demi-Unité de Consommation. En cas de troisième personne vivant sous le même toit, celle-ci compte pour un tiers d’une Unité de Consommation.