Chèques-vacances : pour alléger ses dépenses de loisirs

0
3784
Cropped Les Avantages Fournis Par Les Che Ques Vacances Sont Tre S Utiles De Pour De Nombreux Salarie S

Chèques-vacances : des moyens de paiement à ne pas oublier

Parfois négligés par des salariés qui pourtant en bénéficient, les chèques-vacances peuvent alléger une part appréciable des frais que l’on engage pendant ses congés. De fait, ils peuvent servir à payer des hôtels, des transports, des restaurants, et même des dépenses culturelles (cinémas, théâtres, zoos, parcs de loisirs, musées, etc.).

Un oubli toujours regrettable

Pour les transports ou l’hébergement des salariés qui y ont droit, les chèques-vacances apportent une aide financière très utile. Malgré tout, sous prétexte qu’il encombre les poches, le carnet qui contient ces chèques est encore très souvent ignoré. Voire jeté au fond du premier tiroir venu. A tort. Car ne pas l’utiliser entraîne un manque à gagner substantiel. En effet, ces chèques-vacances sont établis à partir du niveau de revenu et du nombre d’enfants à charge. Par conséquent, c’est une grossière erreur de ne pas s’en servir. En 2019, 11 millions de salariés du secteur privé ou public, ainsi que leurs familles, ont bénéficié de ce dispositif.

Des usages très variés, pendant plus de deux ans

Les chèques-vacances allègent les dépenses faites pendant les moments de loisirs.
Onze millions de salariés français profitent du dispositif des chèques-vacances.

En tout, plus de 200.000 adresses et entreprises françaises acceptent un paiement par des chèques-vacances. De plus, on peut aussi les utiliser au sein de l’Union européenne. Par ailleurs, on dispose d’un certain temps pour les utiliser. En effet, ils restent valables pendant deux ans après leur année d’émission. Si les vôtres vous ont été donnés cette année, ils seront utilisables jusqu’au 31 décembre 2021. De plus, en cas d’oubli, même après leur péremption, on peut encore les échanger contre un nouveau carnet. Ces chèque-vacances existent sous deux formes de présentation. La première est un carnet contenant des chèques de 10, 20, 25 ou 50 €. La seconde comporte des e-chèques, d’un montant de 60 € chacun. Attention ! Ces e-chèques ne sont pas acceptés par tous les partenaires de l’Agence Nationale pour les Chèques-Vacances, l’ANCV. Il faut donc se renseigner avant de les utiliser.

Un grand choix d’hébergements

Là encore, les chèques-vacances peuvent être très utiles. En effet, de nombreuses chaînes d’hôtels les acceptent. Notamment les Ibis Budget, les Novotel et les établissements Première Classe. De la même façon, on peut les utiliser dans de très nombreux campings et des auberges de jeunesse. Pour les amateurs de gîtes, l’association des Gîtes de France adhère également à ce dispositif. Enfin, certaines locations proposées par des particuliers peuvent aussi être réglées avec des chèques-vacances.

Le Bulletin des Communes suggère aussi de lire les informations données par le site de l’ANCV, sur toutes les utilisations possibles des chèques-vacances :