Commerce en ligne : les Français plébiscitent les achats sur Internet

0
2854
Le nombre des cyberacheteurs augmente en France.
Les achats sur Internet, faits via un mobile, se banalisent en France.

Commerce en ligne : un bond spectaculaire des transactions

L’e-commerce progresse nettement en France. Au cours du premier trimestre 2019, il a augmenté de près de 12 %. Ainsi, le total des transactions réalisées grâce au Web a presque atteint les 25 milliards d’euros. D’après différentes études, cette progression devrait encore s’accentuer durant les prochaines années.

Une avancée constante

D’après les derniers chiffres communiqués par la Fevad, la Fédération du e-commerce et de la vente à distance, le commerce en ligne a continué son essor en ce début d’année. Ainsi, le e-commerce a encore progressé d’environ 12 % lors du premier trimestre. Ce pourcentage marque donc une croissance soutenue, comparativement à la même période de l’année précédente. Cela montre que ce mode de consommation est en train de se banaliser dans la vie des Français. De fait, au cours des trois premiers mois de 2019, les achats en ligne ont représenté 407 millions de transactions sur des sites Internet. Soit plus de 180.000 opérations par heure.

Une augmentation du nombre d’acheteurs

Au quatrième trimestre 2018, la France comptait 38,8 millions d’adeptes du commerce en ligne. D’après une récente analyse de Médiamétrie, cela indique que le nombre des acheteurs qui utilisent Internet est en hausse. En effet, celui-ci a progressé d‘environ 4 %. Cela constitue une augmentation totale de 1.358.000 consommateurs. A la fin de l’année dernière, on estimait à 38,8 millions de consommateurs le nombre global des acheteurs en ligne.

Une moyenne qui s’accélère

jeune homme tenant un smartphone une facilité pour le commerce en ligne
Les smartphones augmentent les achats sur Internet.

Lors du premier trimestre 2019, chaque cyberacheteur a effectué en moyenne 12,7 achats en ligne. Or, à la même période de l’année dernière, cette moyenne n’était que de 10,7 achats. Par conséquent, en un an, le réflexe d’utiliser le commerce en ligne s’est affirmé en France. De plus, pas forcément pour réaliser des achats importants. Pour preuve, le panier moyen des transactions a baissé de 6 %. Ainsi, iI s’est stabilisé aux alentours des 60 euros. Désormais, on observe que l’acte d’achat sur Internet se banalise de plus en plus. De fait, il n’est plus réservé à de gros achats, comme auparavant. Ainsi, le règlement d’un séjour de vacances peut très bien se faire en ligne, aussi aisément qu’un petit achat.

L’importance des smartphones

Cette évolution du commerce en ligne et la poussée qu’elle entraîne s’explique en grande partie par les facilités offertes par les smartphones. De fait, ce rôle croissant a permis cette année aux sites leaders du marché numérique d’accroître leur chiffre d’affaires. A savoir, pour les trois plus gros – Amazon, Cdiscount et la Fnac – la moyenne de leurs gains a augmenté d’environ 6,5 %. Actuellement, la hausse des transactions imputable aux smartphones est estimée à 22 %, pour le premier trimestre 2019. Aujourd’hui, à eux seuls, les achats sur mobile représentent plus de 35 % du chiffre d’affaires des sites de commerce. A ce rythme, la Fevad estime que les transactions réalisées avec un smartphone devraient bientôt dépasser les achats faits avec un ordinateur. Ce, dès 2021. En majorité, cette hausse sera due aux habitudes prises par les jeunes consommateurs.