Crise migratoire en Grèce : quelle incidence sur le tourisme ?

0
128

La crise migratoire qui touche actuellement certaines îles grecques a provoqué une raréfaction palpable des touristes, qui préfèrent parfois fuir les arrivées massives de réfugiés.

À Lesbos, cette chute du tourisme serait estimée à 65 % par rapport à l’année dernière, d’après le président des hôteliers de l’île, Periklis Antoniou. Une conséquence directe de l’accueil que Lesbos a accordé à plus de 500.000 migrants. La perte de revenus touristiques engendrée par cette situation d’exception pourrait s’élever à 20 millions d’euros. Dans le sud du pays, en face de la côte turque, les îles de Kos et de Rhodes enregistrent également un recul de fréquentation, bien que les tour-opérateurs français considèrent ce retrait comme variable. Certains d’entre eux jugent que cette baisse des ventes ne touche la Grèce qu’à hauteur de 20 à 25 %. Par ailleurs, les sites qui proposent une hôtellerie de luxe plus fournie semblent mieux résister à cette baisse du tourisme.