Crues en Île-de-France : des tonnes de déchets à évacuer

0
184
crues-tonnes-dechets

Crues en Île-de-France : des conséquences qu’on continue à gérer. 

Les récentes crues de la Seine et de la Marne, en janvier et février, ont provoqué des amas de déchets considérables, provenant de trois îles du Val-de-Marne, qui ont été sérieusement sinistrées. Les détritus qui restaient ont été évacués à l’aide d’une péniche.

crues-tonnes-dechetsAu total, 25 tonnes de déchets, provenant en majorité des caves et des garages inondés, ont été collectées. Elles seront ensuite traitées à Gennevilliers, dans les Hauts-de-Seine. Étant donné leur volume, ces résidus ont nécessité l’usage d’une péniche de 49 mètres, d’une capacité de 500 m3, munie d’un bras articulé. Grâce à cette intervention, les déchets provenant des îles Fanac, des Loups et d’Amour, toutes les trois situées dans le Val-de-Marne, ont enfin pu être évacués. Cette solution fluviale a été choisie pour éviter de mobiliser seize camions, qui auraient circulé sur les routes du département. Cette opération d’assainissement a été confiée au groupe Suez. Elle a nécessité la mobilisation de cinq personnes pendant trois jours complets. Son budget global a coûté 2.500 euros.