Dangers du vapotage : une condamnation émise par l’OMS

0
4585
Cropped Les Dangers Du Vapotage Cre Ent Une Pole Mique 1

Dangers du vapotage : l’Organisation Mondiale de la Santé va à contre-courant

Dans un rapport datant de juillet dernier sur les risques du tabagisme, l’Organisation Mondiale de la Santé dénonce les dangers du vapotage. Ainsi, elle attaque frontalement la cigarette électronique. Une position radicalement opposée à celle de certaines instances sanitaires, beaucoup plus indulgentes.

Une aide au sevrage tabagique contestée

Dans son dernier rapport sur les risques liés au tabagisme, l’Organisation Mondiale de la Santé consacre deux pages sans concession aux dangers du vapotage. Pour l’OMS, le constat est sans appel : la cigarette électronique est « incontestablement nocive ». L’Organisation va même plus loin, en affirmant qu’elle « ne devrait pas être promue comme une aide au sevrage ». Ainsi, elle fait voler en éclats l’argument majeur des promoteurs du vapotage, qui mettent en avant ses vertus pour arrêter de fumer. Cette critique, très ferme, va à contre-courant des chiffres de la Santé publique française. En effet, celle-ci affirme que le vapotage a permis à environ 700.000 personnes d’arrêter de fumer des cigarettes traditionnelles. Ce, après sept ans d’utilisation sur le territoire.

Une contestation prévisible

Evidemment, face à ce rapport à charge, l’indignation des professionnels de la e-cigarette, des pharmaciens et des associations d’usagers ne s’est pas fait attendre. Ainsi, l’Académie Nationale de Pharmacie a posté sur Twitter « L’e-cigarette permet d’arrêter de fumer. Ses composants sont à l’évidence moins nocifs que le tabac. » Sans oublier de rappeler que le tabac est responsable, chaque année, de « 73.000 morts en France ». De fait, de nombreux professionnels de santé, pneumologues et tabacologues, maintiennent que les dangers du vapotage sont très inférieurs à ceux de la cigarette. Certains scientifiques ont même qualifié la position de l’OMS de « désinformation ».

Une question à éclaircir

La cigarette électronique est considérée dangereuse par l'OMS.
Les dangers du vapotage sont dénoncés dans un récent rapport de l’OMS.

De fait, le rapport de l’OMS mérite un débat. Car, tout en signalant les dangers du vapotage, l’Organisation admet aussi que « les effets à long terme des inhalateurs électroniques de nicotine restent inconnus ». Cependant, cela ne l’empêche pas de mettre en garde les utilisateurs contre le risque potentiel d’irritation des voies respiratoires. Ainsi que contre un risque accru d’effets nocifs cardiovasculaires. En effet, on peut comprendre que l’inhalation régulière et quotidienne de substances chimiques vaporisées puisse avoir des conséquences néfastes sur la santé. Donc, rester prudent face aux dangers du vapotage est une position qui se défend.

Une mauvaise passe pour le vapotage

En attendant, dans certains pays, les temps deviennent difficiles pour la cigarette électronique. Notamment en Inde, où son usage vient d’être interdit. De plus, aux Etats-Unis, Donald Trump a annoncé qu’il allait bientôt, lui aussi, interdire la e-cigarette dans son pays. Face à de nombreuses maladies pulmonaires signalées chez les jeunes, le président américain a déclaré « Le vapotage est devenu un gros business en peu de temps. Mais on ne peut pas laisser les gens tomber malades. ». Dans les mois qui viennent, les dangers du vapotage pourraient donc chuter brutalement aux Etats-Unis.