Déchets et environnement

0
1362
la ville de Vence
Début avril, la ville de Vence va mettre en place une vaste collecte ponctuelle destinée à récupérer des radiographies anciennes.


Vence collecte les anciennes radiographies

Début avril, la ville de Vence va mettre en place une vaste collecte ponctuelle destinée à récupérer des radiographies anciennes. Ce sont des composants très peu biodégradables qui constituent ces vieux clichés.


Radiographies argentiques, déchets dangereux

Les radiographies argentiques sont considérées comme des déchets dangereux. Elles contiennent, en effet, des sels d’argent toxiques et susceptibles de polluer les milieux naturels. Elles se composent d’un support généralement en polyester et d’une couche sensible composée d’un mélange de gélatine et de bromure d’argent. Les radiographies numériques les remplacent désormais dans les cabinets de radiologie. Malgré tout, il est recommandé de conserver les anciennes radios pour pouvoir les comparer avec les plus récentes. Mais que faire de ces vieilles radiographies ? Abandonnées dans la nature, elles vont mettre plus de 300 ans pour se dégrader. On peut alors les apporter à sa déchèterie, à sa pharmacie ou encore à son cabinet de radiologie mais toutes ces structures n’acceptent pas toujours de les recycler. De plus, les filières conventionnelles de traitement des déchets ménagers ne sont pas adapter pour ce type de recyclage.

Comment recycler les radiographies ?


Des entreprises spécialisées se sont lancées dans le recyclage des radios argentiques. Le recyclage d’une tonne de clichés permet de récupérer 10 kg d’argent. L’argent qui est un métal lourd comme le plomb, sera purifié pour être réintroduit dans le circuit commercial du métal précieux. Le support plastique est, lui, transformé en polyester ou valorisé thermiquement. Rhône-Alpes Argent est une entreprise spécialisée dans la récupération des déchets triés et dans le recyclage des radiologies. La seule usine en France capable de réaliser ce traitement se trouve à Genas (69). Elle organise sur tout le territoire une collecte des radios en créant des points d’apports volontaires. Elle a même mis en place au plan national une collecte de radio dans les mairies, pharmacies et cabinets de radiologie. La valorisation des radiographies par Rhone-Alpes Argent permet généralement de ne rien facturer à l’établissement client. Elle peut même faire une plus-value non négligeable.

 A Vence, on collecte les radiographies

une radio des poumons
Les radiographies argentiques sont considérées comme des déchets dangereux.

La commune de Vence a donc pris l’initiative de collecter les anciennes radiographies argentiques. Elle propose une opération ponctuelle de collecte. Aujourd’hui, une seule usine en France possède une chaine de traitement par enzyme non polluante pour revaloriser les radiographies. Elle les transforme en granulés pour l’industrie pétrolière, en polaires ou encore en jouets. Il existe déjà des points de collecte dans le bassin vençois : des cabinets de radiologie ou des cliniques. Mais là, la commune de Vence va collecter ces radios et invite la population a venir déposer ses vieux clichés au Service Municipal de Développement Durable.

  • Le Bulletin des Communes vous suggère aussi cet article