Merchandising : des nouvelles pistes rentables à explorer

0
186
merchandising-revenus additionnels

Des bénéfices à créer par le service.

Pour les compagnies aériennes, au fil du temps, générer d’autres profits par le merchandising que ceux tirés de la vente de sièges à leurs passagers est devenu un complément indispensable.

merchandising-revenus additionnelsLe prix moyen d’un billet d’avion étant en baisse régulière, trouver des sources de frais additionnels est devenu un impératif pour les compagnies aériennes, soucieuses de préserver leurs profits et de maintenir un bon chiffre d’affaires. Pour compenser cette diminution, de nouvelles prestations ont vu le jour. Un récent rapport américain sur le merchandising en a répertorié certaines, très innovantes. EasyJet a créé une plateforme de réservation en ligne qui permet de vendre des vols de correspondance en partenariat avec les compagnies Norwegian et WestJet. Partant d’Europe, ces correspondances permettent d’aller au Canada, aux États-Unis, en Argentine et à Singapour. Ce nouveau service aurait déjà généré 200.000 dollars de revenus hebdomadaires. Tui Netherlands permet à ses clients d’utiliser des boîtiers portables fonctionnant sur batteries, avec lesquels ils peuvent commander des collations à partir de leur smartphone, tout en restant sur leurs sièges. Delta Air Lines informe désormais ses voyageurs, via une application mobile qu’elle a développée, sur l’emplacement où se trouvent leurs bagages (dans la soute, la salle des bagages ou sur la rampe de chargement).