Catalogne : une crise politique néfaste pour le tourisme

0
234
catalogne-crise

Des conséquences très négatives.

Suite au référendum sur l’indépendance de la Catalogne, et les remous provoqués ensuite par les séparatistes dans les rues espagnoles, le monde entier a pu voir dans les journaux télévisés de nombreuses images de violence urbaine et de manifestations, notamment à Barcelone.catalogne-crise

Ces diffusions ont rapidement écorné l’image de la région. Cette publicité négative pour la première destination touristique d’Espagne, qui a attiré environ le quart du volume des touristes du pays en 2016, a progressivement freiné l’attirance pour cette région. La Catalogne accuse maintenant une baisse d’environ 20 % dans ses réservations. La chute de fréquentation constatée par la fédération Exceltur durant la première quinzaine d’octobre, une analyse faite à partir des chiffres de nombreuses chaînes hôtelières, montre une baisse supérieure à celle qui avait suivi les attentats survenus en août, à Barcelone et Cambrils. Pour réagir face à cette situation d’exception, un conseil des ministres extraordinaire a été convoqué ce samedi 21 octobre. Suite aux délibérations, Madrid pourrait décider de mettre la Catalogne sous tutelle, afin de prendre les commandes de son administration régionale, appliquant ainsi pour la première fois l’article 155 de sa constitution.