Des consignes à vélos fermées

0
348
Véligo: un service de parking à vélos sécurisé
Face au manque d’emplacement de parkings pour vélos en région parisienne, Ile-de-France Mobilité envisage la création de consignes à vélos fermées et surveillées.


Une offre de parkings à vélos sécurisés en Ile-de-France


Face au manque d’emplacements de parkings pour vélos en région parisienne, Ile-de-France Mobilité envisage la création de consignes à vélos fermées et surveillées.

Véligo: un service de parking à vélos sécurisé
Face au manque d’emplacement de parkings pour vélos en région parisienne, Ile-de-France Mobilité envisage la création de consignes à vélos fermées et surveillées.

Ile-de-France, vélos et Véligo

Le conseil régional d’Île-de-France a voté en décembre dernier son budget 2019. Les transports y tiennent une part importante : 1,53 milliard est consacré aux transports et aux mobilités avec notamment le service Véligo. Plus de 21 millions d’euros sont dédiés au vélo. Il est vrai que la Région Parisienne est très en retard quant aux infrastructures dédiées aux bicyclettes. En 2017, la Fédération des usagers de la bicyclette publiait son baromètre des villes cyclables. En Ile-de-France, seules trois villes obtenait un résultat favorable : Versailles, Malakoff et Sceaux. Aujourd’hui, l’objectif est, entre autre, de renforcer le plan vélo et de donner la priorité à des transports plus écologiques. Dans ce cadre, le conseil régional a décidé de lancer Véligo, un service de location de vélos électriques d’une durée minimale de 6 mois. Aujourd’hui, l’Île-de-France compte 5 000 kilomètres de liaisons douces. Le vélo en région parisienne est une réelle nécessité : sur les 40 millions de trajets quotidiens réalisés, 78% font en effet moins de 5 kilomètres.

Plan Vélo et Véligo

Dans le cadre de son plan vélo, la Région Ile-de-France s’est fixé un objectif : tripler la pratique du vélo en région parisienne d’ici 2021. Pour cela, elle va s’appuyer sur Véligo, un service d’abri sécurisé pour vélos. Ces abris sont actuellement disponibles dans les gares de la région parisienne sous forme de consignes collectives. Pour y avoir accès, il suffit d’être en possession de la carte Navigo. Le problème actuel est le manque de place : seulement 6 000 places. Et pourtant, Véligo est la solution pour désengorger les routes et favoriser les transports en commun. La Région Ile-de-France souhaite donc renforcer son service Véligo afin de développer la pratique de la bicyclette.

Un manque important de parkings à vélos

un panneau Véligo
La région Ile-de-France a adopté un plan vélo en 2017

La Région Ile-de-France a adopté un plan vélo en 2017. Son objectif est de développer l’usage du vélo au quotidien. En fait, il vise à tripler cette pratique d’ici à 2021 avec 2 millions de déplacements chaque jour. La région va travailler à proposer des itinéraires sécurisés et jalonnés, des emplacements pour stationner et lieux de services d’entretien et de réparation. Le problème du stationnement des vélos est aujourd’hui un problème récurrent. C’est pourquoi, l’offre de parkings à vélo sécurisés Véligo devrait s’élargir dans les prochaine moins à Paris. Il s’agit d’un service géré par Ile-de-France Mobilité qui permet au détenteur d’une carte Navigo de disposer d’une place à l’abri pour son vélo. Pour 20 euros, les cyclistes pourront profiter de ce service sur abonnement. Cela va permettre de déployer 7 000 nouvelles places Véligo sur Paris. On trouvera ces parkings de 20 à 500 places en Ile-de-France sur 16 sites : des gares parisiennes, des grands carrefours de la capitale et quelques stations de RER. A ce jour, Véligo ne compte que 200 places à Paris, 1000 sont annoncées dès la fin 2020.

  • Le Bulletin des Communes vous suggère aussi cet article