Des écrans de smartphones qui se réparent tout seuls

0
110
écrans-autoréparation

Des écrans qui s’autoréparent.

Après les écrans OLED, qui ont la particularité d’être pliables, des chimistes de l’Université de Californie ont créé un nouveau matériau qui permettra aux écrans des terminaux mobiles de s’autorégénérer s’ils sont rayés, cassés ou fissurés. Leurs tests ont démontré qu’avec cette matière, un écran abîmé pouvait se remettre à neuf en seulement 25 heures. Ce « miracle » se produit par un phénomène d’attirance spontanée entre les molécules. L’invention est particulièrement prometteuse, et elle devrait révolutionner l’univers des nouvelles technologies en mettant un terme à la fragilité d’un élément essentiel des appareils actuels. Cette découverte pourrait être mise à la disposition du grand public dès 2020. L’équipe scientifique californienne va bientôt présenter le résultat de ses recherches à l’American Chemical Society, l’organisation mondiale la plus importante consacrée à la chimie.