Des jardins-forêts comestibles

0
1567
des arbres et de la végétations
La ville de Budapest a inauguré en novembre dernier son projet de jardin-forêt comestible publique.


Des « jardins-forêts » comestibles au cœur des villes

La ville de Budapest a inauguré en novembre dernier son projet de jardin-forêt comestible publique. Une première journée de plantation d’arbres fruitiers qui a connue un vif succès auprès de la population.

Le jardin-forêt ou forêt nourricière

Le jardin-forêt est une forêt nourricière créée sur le modèle de la forêt naturelle. En fait, c’est l’art d’imiter le développement forestier avec des plantes comestibles et des arbres produisant fruits, légumes et autres bois de chauffage. Il comporte donc différents niveaux de végétation comestibles : des grands arbres fruitiers, des arbustes fruitiers, des buissons et des légumes vivaces ou des plantes aromatiques. La jardin-forêt est conçu pour fournir une production alimentaire variée. Cela peut aller du fruit aux épices et matériaux de vannerie en passant par le miel ou de l’huile. L’histoire de ces jardins-forêts est très ancienne et très pragmatique. Il s’agissait de sélectionner et améliorer des espèces d’arbres utiles. C’est ainsi qu’est née l’agroforesterie. La pratique s’est développée dans le monde avec la création de ce type d’écosystème ; un paysage comestible qui se transforme au fil des ans.

Budapest se lance dans les jardins-forêts

L’originalité du projet mis en place à Budapest de créer des jardins-forêts au cœur des villes. L’objectif est donc double. Ces jardins-forêts vont fournir des fruits et légumes comestibles mais ils vont également pouvoir jouer un rôle sur le dérèglement climatique. En fait, le pari de Budapest est que la végétation reprenne peu à peu sa place en ville. Pour cela, la ville va réduire les espaces urbains pour ouvrir des espaces verts et comestibles. Cette action aura pour conséquence de réduire la vulnérabilité de la ville face au changement climatique. Elle a été élaborée en concertation avec de nombreux partenaires, la municipalité et la population. Il a fallu être pédagogue et bien expliquer le projet ainsi que les enjeux. Pour réussir, il fallait que la population accepte cette transformation de leur environnement et s’en empare. Dans un contexte où il est urgent d’agir pour le climat et de s’adapter ; la mise en place de jardins-forêts en milieu urbain est une action essentielle et fondamentale.

Espaces verts en milieu urbain

des fleurs et des plantes vertes
Le jardin-forêt est une forêt nourricière créée sur le modèle de la forêt naturelle.

On ne le répète jamais assez ; les espaces verts ont de très nombreux avantages en milieu urbain. Les arbres et les espaces verts permettent de lutter contre la pollution et les îlots de chaleur. Ils protègent notre environnement et notre biodiversité. Enfin ils améliorent notre bien-être physique et psychologique. Les nombreuses études réalisées sur ce sujet le confirment : les arbres en milieu urbain luttent contre la pollution aux particules ainsi que contre la chaleur extrême. En fait, investir dans la plantation d’arbres en ville peut améliorer la santé publique au sein des villes. Un arbre est capable d’éliminer jusqu’à un quart de la pollution dans un rayon d’une centaine de mètres. Il constitue donc une barrière très efficace pour filtrer l’air et protéger les habitants.