Des nichoirs à moineaux pour protéger la biodiversité parisienne

un moineau sur une branche d'arbre

Le moineau est l’oiseau emblématique de la capitale. Malheureusement, il est en voie de disparition.

La ville de Paris distribue depuis la mi-septembre des nichoirs à moineaux et des hôtels à insectes. L’objectif de cette initiative est de sensibiliser la population à la protection et la valorisation de la biodiversité.

Nichoirs à moineaux : des oiseaux qui disparaissent

Le moineau est l’oiseau emblématique de la capitale. Malheureusement, le piaf parisien est en voie de disparition. Une récente étude du Centre ornithologique d’Ile-de-France et de la ligue pour les oiseaux vient de révéler que trois moineaux domestiques sur quatre ont aujourd’hui disparu du paysage parisien. Cela fait déjà 13 ans que cette tendance à la baisse inquiète les spécialistes et les amis des oiseaux sur Paris. Les craintes sont aujourd’hui confirmées : plus de 73% des moineaux qui nichaient intra-muros ont disparu. En 2010, on comptait pas moins de 5 000 à 10 000 couples de moineaux dans Paris intra-muros. En 1962, leur population était estimée à 43 000 couples. Il y a des endroits à Paris, où l’on ne trouve quasiment plus de moineaux. L’heure est aujourd’hui à la compréhension afin de trouver des solutions.

Nichoirs à moineaux et biodiversité

La protection et la valorisation de la biodiversité est un engagement fort de la ville de Paris. La biodiversité a été nommée citoyenne d’honneur de la ville de Paris. Un nouveau Plan Biodiversité de Paris est venu renforcer les engagements du Plan 2011. Il s’appuie sur un plan ambitieux et pragmatique. C’est dans ce cadre que la municipalité distribue gratuitement des nichoirs à moineaux et des hôtels à insectes. L’objectif est de faire revenir les moineaux à Paris. Les causes de leur disparition sont nombreuses. Le moineau est granivore mais il a besoin de se nourrir d’insectes quand il est petit. Et les insectes sont de moins en moins nombreux dans la capitale. De même, les moineaux aiment nicher dans les cavités mais les nombreuses opérations de rénovations urbaines ont tendances à faire disparaitre les trous des immeubles. Certains évoquent également pour expliquer cette disparition, le rôle de l’épervier. Apparu à Paris, il se nourrit d’oiseaux. On parle également des effets des pesticides, des ondes radio qui perturbent les systèmes d’orientation des oiseaux ou encore la pollution sonore. La ville de Paris, inquiète quant au devenir des moineaux, lance donc cette opération de distribution de nichoirs.

Nichoirs à moineaux : Paris se mobilise

Une maman moineau donne à manger à son bébé dans un nichoir

Paris fait appel à ses habitants pour protéger sa biodiversité et plus particulièrement ses moineaux.

  Paris fait appel à ses habitants pour protéger sa biodiversité et plus particulièrement ses moineaux. La municipalité distribue 2000 nichoirs à moineaux afin de pallier au manque d’espaces de vie et de nidification des oiseaux. Les parisiens sont invités à venir récupérer gratuitement ces nichoirs ainsi que des hôtels à insectes. Ils pourront les installer dans leur cour, dans leur jardin ou sur les murs de leurs immeubles. Chaque nichoir s’accompagne d’un guide pratique destiné à faciliter l’installation et le nettoyage. L’objectif est de permettre le retour des moineaux à Paris en leur mettant à disposition des nichoirs et des hôtels à insectes.

Sur ce sujet, le Bulletin des Communes vous invite à lire aussi, pour plus d’informations : Lire