Des produits à bannir, selon « 60 Millions de Consommateurs »

0
250
produits-bannir-magazine

Des produits à éviter, car ils présentent des risques pour la santé.

L’année dernière, dans un numéro hors-série, le magazine « 60 Millions de Consommateurs », après avoir effectué divers tests, accusait une quarantaine de produits de grande consommation, dits « d’entretien » et « de confort », d’être responsables d’une pollution majeure de l’air dans les habitations. Ces différentes mises en garde restent d’actualité.

produits-bannir-magazineCette étude a porté principalement sur des sprays censés être « assainissants », désodorisants, désinfectants, et des anti-acariens. En fait, les tests qui ont été réalisés par le magazine ont révélé qu’au lieu d’être bons pour la vie quotidienne des consommateurs, ces sprays étaient à éviter, pour de réelles raisons sanitaires.

Mis à l’index, on trouve dans cette enquête pas moins de 10 sprays « assainissants », 12 produits anti-acariens, 12 désinfectants et 12 désodorisants. Le magazine de l’association de consommateurs conseille d’éliminer totalement l’usage de ces produits, car ils diffusent tous des substances « […] allergènes, irritantes, voire toxiques ».

Pour une part importante d’entre eux, les 46 produits vérifiés contiennent en réalité une proportion nocive de Composés Organiques Volatiles (COV). Cette quantité détectée fait que ces produits sont irritants et sont susceptibles de déclencher de fortes allergies, en raison notamment du fait qu’ils contiennent du limonène.

Dans la liste noire établie par « 60 Millions de Consommateurs », on retrouve des produits courants, fabriqués par des marques très connues du grand public. Parmi eux, sont notamment incriminés l’un des désinfectants de La Croix, un désodorisant pour textiles Fébrèze, ou encore un anti-acariens de Sanytol.

Pour se défendre, l’Association Française des Industries de la Détergence (AFISE), qui regroupe également les produits consacrés à l’entretien et ceux destinés à l’hygiène industrielle, rétorque que son secteur d’activité est très réglementé. L’AFISE affirme que les marques qu’elle représente sont toutes respectueuses de l’environnement, et qu’elles veillent à protéger la santé de leurs clients. Ce n’est pas l’avis de « 60 Millions de Consommateurs », qui signale, pour un nombre important de ces produits, un étiquetage peu clair et insuffisant, voire opaque.

Le site du magazine : https://www.60millions-mag.com