Des professionnels de l’hôtellerie et de l’immobilier portent plainte

0
222

Des professionnels de l’hôtellerie et de l’immobilier, au nombre de 800, se sont portés partie civile ce lundi pour déposer une plainte au parquet de Paris.

Cette plainte contre X, pour concurrence déloyale, vise les plateformes de locations participatives, telles que Airbnb ou Abritel/HomeAway. Elle est destinée à protéger les intérêts de la Fédération nationale de l’immobilier (Fnaim), du GNI-Synhorcat, du SNPI, d’Unis et d’Ahtop. Ces professionnels entendent ainsi se défendre contre des pratiques qu’ils considèrent comme une : « […] violation de la loi Hoguet sur l’activité immobilière, dans la mesure où les plateformes ont un rôle d’intermédiaire entre loueurs et locataires sans pour autant détenir de carte professionnelle […]. Les plaignants s’élèvent également contre les pratiques commerciales de ces plateformes qu’ils jugent : […] trompeuses, pour attirer un maximum d’utilisateurs, et adoptent une politique commerciale agressive. »