Développement de la 5G : Orange prend de l’avance en France

0
3821
Cropped Aujourdhui Le De Veloppement De La 5g En France Est Mene Par Orange

Développement de la 5G : une avancée menée par Orange

Le développement de la 5G est en train de se préciser sur le territoire français. Dernièrement, Orange a obtenu l’autorisation d’utiliser 96 nouvelles stations expérimentales 5G. Celles-ci vont donc s’ajouter à celles déjà approuvées. Ainsi, ces nouvelles infrastructures vont permettre à l’opérateur de mieux se préparer à commercialiser son futur réseau 5G.

Une accélération concrète

Sur notre territoire, trois principaux opérateurs de télécommunications ont commencé à accélérer leur développement de la 5G. Ce constat a été révélé par le dernier observatoire des réseaux mobiles français. Celui-ci a été publié le 3 juillet dernier par l’ANFR, l’Agence Nationale des Fréquences. Pourtant, la distribution des licences 5G devra encore attendre jusqu’à 2020, avant de prendre de l’ampleur. Néanmoins, au cours du mois de juin 2019, le nombre des stations expérimentales autorisées à utiliser cette technologie a nettement progressé.

Développement de la 5G : un réseau qui s’étend

En tout, 97 nouvelles stations ont été approuvées. Ainsi, elles sont venues s’ajouter aux 111 autres stations qui avaient déjà obtenu l’accord de l’Agence Nationale des Fréquences. Par conséquent, aujourd’hui, 208 stations sont potentiellement actives en France. Pour l’instant, trois opérateurs de télécommunications historiques se partagent les infrastructures disponibles. En tête, on trouve Orange, qui en possède la majorité, à savoir 130. Ensuite, en seconde position, Bouygues Telecom en compte 53. Enfin, SFR en totalise 25. A ce jour, bien que l’opérateur Free Mobile ait également planifié des services utilisant l’Ultra Haut Débit mobile, il ne possède aucune station.

Orange joue un rôle moteur

Orange est actuellement l'opérateur leader en matière de technologie 5G.
Actuellement, le développement du réseau 5G en France est dominé par Orange.

Si l’on détaille l’attribution des 97 nouvelles stations validées, on s’aperçoit qu’Orange en détient 96. Contre une seule attribuée à Bouygues Telecom. Clairement, Orange occupe donc un rôle de leader dans l’accélération qu’on peut observer sur le terrain. En décembre 2018, lors de son « Show Hello », l’opérateur historique avait expliqué qu’il comptait couvrir quatre métropoles en 5G au cours de l’année 2019. A l’époque, il ambitionnait de fournir Paris, Marseille, Nantes et Lille. Avec un peu de retard, cet objectif sera enfin atteint en 2020.

Une couverture qui va encore se renforcer

Pour l’instant, toutes les stations prévues pour le développement de la 5G doivent se contenter d’utiliser la bande de fréquence 3,5 GHz. En effet, elle sera la première à fournir la technologie 5G en France. Cependant, par la suite, d’autres bandes de fréquences viendront la renforcer. Ainsi, à l’avenir, les opérateurs télécoms devraient pouvoir utiliser les bandes 26 GHz, 700 MHz, 800 MHz et 1,5 GHz. Pour obtenir une qualité de réseau optimale, outre ces quatre nouveaux segments, la 5G pourrait encore bénéficier d’autres tranches. Quitte à en détourner certaines de leur usage actuel.