Développement du Très Haut Débit : l’État accélère le mouvement

0
5323
Le développement du Très Haut Débit va bénéficier d'une aide importante en France.

Développement du Très Haut Débit : un Plan exigeant à respecter

L’État accélère le développement du Très Haut Débit sur tout le territoire. Pour cela, l’exécutif va verser 242 millions d’euros d’aide à dix départements. Les services du Premier ministre ont annoncé cette décision le 23 octobre dernier

Un programme ambitieux à respecter

Dans les prochains mois, en Bourgogne, trois départements – la Côte d’Or, la Nièvre et l’Yonne – vont recevoir une aide substantielle de l’État. Ainsi, ils vont accéder plus rapidement aux services offerts en faveur du Développement du Très Haut Débit. Cela, grâce au déploiement mené en faveur de la fibre optique. Idem pour l’Occitanie, où une enveloppe de 40 millions d’euros sera aussi accordée à trois départements. Au total, une enveloppe globale de 242 millions d’euros sera consentie par l’État. Elle profitera à dix départements, qui vont ainsi accéder plus rapidement au Très Haut Débit. Précisément, cette aide concernera, par ordre alphabétique : la Côte d’Or, la Dordogne, le Gard, l’Hérault, la Mayenne, la Nièvre, l’Orne, la Somme, le Tarn-et-Garonne et l’Yonne.

Le développement du Très Haut Débit va concerner de nombreux foyers

Cet investissement profitera environ à 4,7 millions de Français. Il viendra renforcer le déploiement technique en cours. Pour le moment, grâce aux travaux effectués ces 12 derniers mois, plus de 4 millions de locaux ont déjà été reliés. Désormais, ils sont tous raccordables par fibre optique. Matignon a confirmé cette avancée importante. Dès maintenant, cette progression rend 21,6 millions de foyers éligibles aux offres télécoms avec Très Haut Débit. Cependant, ce bilan reste insuffisant. En effet, les objectifs de l’exécutif sont d’offrir le Haut Débit partout en France en 2020. Ensuite, le Très Haut Débit devrait être accessible dès 2022.

La confiance du Premier ministre

Le développement du Très Haut Débit va s'accélérer dans 10 départements.
Le développement du Très Haut Débit va bénéficier d’une enveloppe conséquente.

Un récent communiqué émanant de Matignon a donné le détail de l’enveloppe accordée. Il explique qu’elle va « […] accélérer massivement le déploiement du Très Haut Débit dans 10 départements […]. » Ainsi, Edouard Philippe s’est félicité de l’accélération du déploiement de la couverture numérique en France. Pour cela, il a signé ce mercredi 23 octobre un ensemble de dix décisions de financement. Elles vont bénéficier aux réseaux d’initiative publique, portés par les collectivités. Par ailleurs, le Premier ministre a confirmé qu’il était convaincu que les objectifs numériques fixés par le président de la République seraient atteints en 2020. De même pour l’accès au Très Haut Débit, en 2022. Dès 2020, ce programme de développement recevra une enveloppe de 140 millions pour soutenir de nouveaux projets. Ceux-ci seront menés par des réseaux d’initiative publique.

Une volonté affirmée d’Emmanuel Macron

Les aides importantes récemment accordées démontrent la volonté d’Emmanuel Macron. De fait, il veut soutenir efficacement le développement du Très Haut Débit en France. Si ce vaste chantier est prioritaire à ses yeux, c’est parce que l’Hexagone est en retard par rapport à d’autres pays. En 2013, quand François Hollande avait lancé le Plan France Très Haut Débit, le coût de ce chantier national avait été évalué. Il atteignait 20 milliards d’euros sur 10 ans. En janvier 2019, à Souillac, lors du Grand Débat National, le chef de l’État a répété ses engagements. Face à 600 maires, il a confirmé que ce Plan devait être respecté. Notamment dans les zones rurales. Pour y parvenir, le président avait affirmé qu’il allait « mettre la pression » sur les quatre opérateurs télécoms officiels. Ce, afin de gagner deux ans sur la date prévue. L’aide qui vient d’être débloquée montre qu’il veut tenir parole.