Droits des passagers : quel est le meilleur mode de transport ?

0
100
droits-des-passagers-transports

Droits des passagers : un comparatif.

CheckMyBus, le moteur de recherche international d’autocars, a établi un comparatif entre l’autocar, le train et l’avion, afin de vérifier avec quel moyen de transport les voyageurs étaient les mieux protégés. Pour cette étude sur les droits des passagers, CheckMyBus s’est basé sur trois paramètres : les restrictions prévues en fonction de la distance d’un trajet, la responsabilité du transporteur en cas de circonstances exceptionnelles (météo, grève, etc.), et les délais légaux pour formuler une réclamation. L’analyse fait apparaître que le train présente l’avantage majeur de ne pas comporter de clause de distance minimale. En avion, une assurance minimale est systématiquement garantie, mais le dédommagement diffère en fonction de la distance du vol effectué. Enfin, en autocar, un passager ne peut faire valoir ses droits qu’à partir d’une distance parcourue de 250 kilomètres. En cas de circonstances exceptionnelles, le train et l’autocar sont les plus avantageux, car ils dédommagent à hauteur du tarif en vigueur. En revanche, en avion, les passagers ne peuvent espérer qu’un geste commercial de la compagnie. Pour les délais de réclamation, les droits des passagers varient aussi en fonction du mode de transport. Le train ne laisse que 60 jours pour faire une réclamation, en cas de retard ou d’annulation. L’autocar est un plus généreux, avec 3 mois de délai possible. Quant à l’avion, il est beaucoup plus large, car il autorise une période d’au moins 2 ans.