Drones : une réglementation à respecter

Lancer d'un drone

Les drones de loisir sont de plus en plus répandus en France. L’année dernière, selon la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC), leurs ventes ont dépassé les 500.000 exemplaires. Face à cet essor, la réglementation qui encadre l’usage des drones devient plus stricte. 

Une formation obligatoire

Depuis le premier septembre 2018, les pilotes amateurs âgés de plus de 14 ans doivent suivre une formation. Celle-ci est devenue obligatoire s’ils veulent faire voler des drones pesant plus de 800 grammes. Désormais, cette formation permet d’apprendre aux utilisateurs la réglementation à respecter. Par ailleurs, pour vérifier leurs connaissances, les usagers de drones peuvent se tester eux-mêmes. Il leur suffit d’aller sur le site AlphaTango. Celui-ci fournit des explications pour bien piloter. Il contient des démonstrations vidéo et un questionnaire final d’évaluation. Pour obtenir un avis favorable, il faut obligatoirement répondre à vingt questions sans se tromper. En cas d’erreur, on peut refaire le test autant de fois qu’on a en besoin. Cette auto-évaluation est aussi possible via une application mobile.

Des règles précises

Sigle de la Direction Générale de l'Aviation CivileDésormais, les drones doivent voler en respectant une distance de sécurité minimum. De plus, ils ne doivent pas provoquer de rassemblements importants. Dorénavant, il est formellement interdit de filmer des monuments publics avec un drone. Cette interdiction s’étend également aux monuments historiques, aux centrales nucléaires, aux parcs nationaux et aux aéroports ou aérodromes. Pour ces derniers, en raison des décollages d’avions, la zone d’interdiction peut atteindre une distance de 10 kilomètres à la ronde. Par ailleurs, par respect de la vie privée, filmer un mariage ou une manifestation est aussi prohibé.

Quel usage autorisé en ville ?

Une restriction simple réglemente le vol des drones dans les agglomérations : celui-ci se limite à l’espace privé. Ainsi, un particulier a principalement le droit d’utiliser un drone dans son jardin. Pour connaître dans le détail les zones où l’interdiction s’applique, une carte précise existe sur le site « geoportail.gouv.fr ». Ce site fournit toutes les précisions utiles, en fonction de la géolocalisation du demandeur.

Le Bulletin des Communes vous suggère également de lire les informations fournies dans l’article  https://www.les-drones.com/reglementation/