E-GAP: comment inciter à utiliser les transports alternatifs

Milan

E-GAP est le premier opérateur mobile de recharge de véhicules électrique

C’est la ville de Milan qui a été choisie pour être ville-pilote pour un tout nouveau service. E-GAP est le premier opérateur mobile de charge de véhicules électriques de sorte qu’il pourrait dynamiser les ventes de ces véhicules. En effet, le développement de la voiture électrique implique le développement d’équipements collectifs connexes pour la recharge hors domicile.

E-GAP : la solution pour la voiture électrique

E-GAP pourrait peut-être une réelle aide au développement de la voiture électrique puisqu’il propose un service inédit de recharge mobile. La voiture électrique est une automobile fonctionnant grâce à moteur électrique alimenté par une batterie d’accumulateur ou une pile combustible. La batterie, d’un coût très élevé, se recharge par câble depuis une source électrique extérieure. L’autonomie de la voiture dépend donc directement de la capacité de la batterie. Elle est annoncée jusqu’à 450 km pour 2020, c’est pourquoi La voiture électrique manque  cruellement d’autonomie. Ce nouveau service pourrait être une solution.

E-GAP : Milan ville-pilote

E-GAP est le premier opérateur mobile de recharge de véhicules électrique. Issu d’un projet italien, cette société se présente comme un service « à la demande » en solution de secours. Sur un coup de téléphone, une équipe  débarque et recharge tout véhicule électrique. Il annonce une charge de 80% en 30 minutes dans le meilleur des cas. Durant l’intervention, des trottinettes électriques seront proposées aux clients afin qu’ils puissent se promener durant le temps de recharge. D’ici fin 2018, la start-up italienne proposera donc ses services à Milan, ville-pilote. Cette première expérimentation grandeur nature permettra d’évaluer ce service de recharge itinérant avant une diffusion plus large afin, dès 2019, d’ étendre ce service à neuf grandes villes dont Paris.

logo voiture électrique

Aujourd’hui, le marché des véhicules électriques demeure très réduit. On compte seulement un peu plus d’un million de voitures de ce type dans le monde.

E-GAP : développer les transports alternatifs

E-GAP est un atout  pour relancer les ventes de voitures électriques attendu qu’aujourd’hui, le marché des véhicules électriques demeure très réduit. On compte seulement un peu plus d’un million de voitures de ce type dans le monde. La Chine arrive en tête avec 600 000 véhicules électriques. On en dénombre 300 000 dans toute l’Europe alors qu’en Italie, c’est une véritable dynamique qui semble se mettre en place. On n’y trouve actuellement que 10 000 voitures  contre 30 000 en France mais la croissance y est importante : +40% en 2017. Dans le cadre du développement durable, les véhicules électriques sont l’avenir. Seul frein à son essor : le coût de ses batteries et son autonomie. Une des solutions serait le développement d’équipements collectifs pour recharges sur l’ensemble du territoire ainsi que le développement massif de l’industrie des batteries. Ce nouveau service s’inscrit dans cette démarche.