Eau potable : dessaler l’eau de mer

0
629
les dessalement de l'eau de mer est-il la solution du manque d'eau potable?
les besoins en eau potable augmentent

Eau potable : dessaler l’eau de mer, la solution ?

Usine de dessalement de Catalogne, elle produit 200 000 m3 d'eau par jour
L’usine de dessalement de Catalogne

Eau potable : c’est en 2008 que l’Espagne a inauguré son usine de dessalement de l’eau de mer ; la plus importante d’Europe. D’un coût de 230 millions d’euros, cette usine de dessalement financée à 75% par l’Union Européenne produit 73 hectomètres cube d’eau potable par an, soit 200 000 mètres cube par jour. Cette eau potable n’est utilisée que pour la consommation urbaine locale, avec un objectif : éviter des restrictions d’eau en cas de sècheresse.

L’eau potable grâce au dessalement.

l'eau potable, source de vie
les besoins en eau potable ont augmenté. .

 

Eau potable et eau de mer

L’eau potable est vitale mais elle manque de plus en plus. L’eau de mer est, elle, abondante mais doit être dessalinisée avant de pouvoir être utilisée et transformée en eau potable. Il existe deux types de dessalinisation mais qui sont gourmandes en énergie et parfois polluantes. La première, très ancienne et utilisée dans les pays du Golf est la technique par distillation évaporation. Elle demande de grosses ressources énergétiques pour chauffer l’eau et est source de pollution au gaz carbonique. La seconde technique, utilisée en Catalogne où la demande en eau potable est importante. Elle repose sur l’osmose inverse : l’eau de mer est filtrée en passant à travers une membrane filtrante qui retient le sel. Dans tous les cas, les usines de dessalement produisent et rejettent en mer du sel qui perturbe le milieu marin.

Eau potable dans le monde

Les besoins en eau potable sont de plus en plus importants. En 2009, la production mondiale d’eau dessalée était de 51millions de mètres cube par jour. L’Arabie saoudite est la première productrice au niveau mondial, suivie des Émirats Arabes Unis et des États-Unis. L’Espagne arrive en quatrième position. Dans tous les pays côtiers, de l’Algérie à Israël en passant par la Grèce, les projets d’installations d’usines de dessalement sont nombreux et doivent être pris en compte dans un une politique mondiale écologique et environnementale. La désalinisation produit un litre de saumure pour un litre d’eau douce produite ; une eau rejetée, plus chaude et deux fois plus salée que l’eau de mer.

Eau potable : d’autres solutions

D’autres solutions sont à l’étude pour obtenir de l’eau douce. Ainsi l’utilisation des eaux de pluie permettant également de lutter contre les inondations. La solution pourrait également passer par le solaire. La France participe au premier projet de dessalement d’eau de mer par énergie solaire d’Afrique du Sud. L’unité sera d’une capacité de 40 mètres cube par jour et ne fonctionnera qu’avec l’énergie solaire, sans batterie. Enfin des travaux de recherche sont en cours afin d’améliorer la qualité des filtres utilisés dans les usines de dessalement.