Écotourisme : une tendance qui commence à se faire sentir

0
282
Lecotourisme Attire

Écotourisme : pour se mettre au vert

Randonneur dans un paysage

L’écotourisme est une tendance qui progresse. Devenue un réel phénomène de société, elle regroupe plusieurs critères. Ils se manifestent par l’envie d’être un touriste plus responsable. Chez ses adeptes, ce courant privilégie la recherche d’endroits préservés pour partir en vacances. L’écotourisme veille aussi à préserver l’environnement, pour ne pas nuire aux paysages, ni à la faune qui vit sur place. Désormais, en France, les lieux qui s’efforcent de satisfaire les critères de l’écotourisme reçoivent une certification internationale. Celle-ci atteste que les endroits validés respectent véritablement l’environnement. Après de nombreuses vérifications, ils reçoivent le label « La clef verte ».

Une signalétique variée

Différents labels existent pour signaler les hébergements pratiquant l’écotourisme. Ces endroits cherchent à réduire leur impact sur l’environnement. Ainsi, l’appellation « Ecolabel » permet de repérer les campings et les auberges de jeunesse engagés dans cette démarche. De la même manière, il existe aussi des « Ecohôtels », des « Ecogîtes », un label décerné par les gîtes de France, ainsi que des « Ecovillages ». Par ailleurs, des labels régionaux privés ont été créés. Français ou européens, ils signalent les endroits loués par des particuliers, engagés dans une démarche responsable.

Des régions connues

une marcheuse en randonnée symbole en écotourisme
La pratique d’un tourisme plus responsable.

Après avoir commencé dans des pays lointains, l’écotourisme peut maintenant se pratiquer dans plusieurs régions de France, où il se développe. En effet, le tourisme vert est désormais facilement accessible dans l’Hexagone, notamment grâce à de nombreux parcs naturels. Par exemple, celui des Causses du Quercy, dans la région Midi-Pyrénées. Une pratique également favorisée en Bretagne, tout au long de la Côte de granit rose. Ou encore dans la région Rhône-Alpes, dans la vallée de la Tarentaise. Ces différentes destinations se signalent toutes par un environnement naturellement préservé. Les touristes qui s’y rendent peuvent les découvrir de plusieurs façons : à pied ou à vélo, ou encore à cheval. Tous ces moyens ont l’avantage de limiter l’empreinte carbone.

Des hébergements différents

L’essor de l’écotourisme a également permis de populariser d’autres façons de séjourner dans des lieux de vacances différents. Ainsi, les locations de cabanes, de roulottes ou de yourtes séduisent de plus en plus. Ces formules attirent une clientèle qui recherche des sensations de voyage originales. Pour les amoureux de la Nature, qui apprécient d’avoir avec elle un contact étroit, les séjours aménagés dans des arbres offrent aussi une expérience très attirante.