Embarquement biométrique : une expérience positive aux États-Unis

0
167
embarquement-biometrique-experience

Embarquement biométrique : le début de la fin des passeports ?

Dans l’aéroport d’Orlando, la Société Internationale de Télécommunication Aéronautique (SITA) a installé des barrières d’embarquement qui permettent d’effecteur une reconnaissance faciale automatique des passagers.

 

embarquement-biometrique-experienceCe dispositif d’embarquement biométrique, en phase de test, est pour l’instant limité aux passagers qui voyagent en utilisant les services de la compagnie British Airways, venant de l’aéroport Londres-Gatwick. Inauguré pour réduire la durée des embarquements, en simplifiant les contrôles d’identité, ce système donne actuellement toute satisfaction, ce qui évite aux passagers de montrer leurs passeports ou leurs cartes d’embarquement. Les barrières installées par la SITA sont connectées aux réseaux informatiques des douanes et à ceux de la protection des frontières des États-Unis, ainsi qu’au système de British Airways. Grâce à ce procédé innovant, les voyageurs n’ont plus qu’à regarder un court instant une caméra qui les identifie rapidement, puis leur ouvre la porte, leur permettant d’accéder à bord de leur avion. Les voyageurs se montrent ravis de cette expérience. Ce procédé devrait maintenant s’étendre à d’autres aéroports américains.