Emploi et handicap : Assises Régionales de l’Emploi et du Handicap

0
337
La Ministre Muriel Penicaud

Emploi et Handicap : application de la loi « Avenir professionnel »

 Muriel Penicaud engagé dans l'emploi

L’emploi accessible aux personnes en situation de handicap est un thème important. Il est aujourd’hui le thème d’un événement organisé à Dijon. ll s’agit des Assises Régionales de l’Emploi et du Handicap. Celles-ci s’adressent à l’ensemble des chefs d’entreprise qui seront présents. Elles détailleront les nouvelles dispositions favorisant un meilleur accès des personnes handicapées au monde du travail. Organisées par le groupe Synergie et la Mission Handicap, ces Assises Régionales développeront les mesures de la loi « Avenir professionnel ». Celle loi portée par Muriel Pénicaud et adoptée le 5 septembre 2018.

La liberté de choix

Cette loi permet une meilleure intégration professionnelle et une plus grande liberté de choix pour les personnes handicapées. Les dirigeants présents sont ainsi pleinement informés du nouveau dispositif prévu. A terme, celui-ci doit permettre une inclusion renforcée des personnes handicapées dans le domaine de l’emploi.

L’insertion par le travail temporaire

Hôtel de ville de Dijon où ont lieu les Assises sur le thème Emploi
Hôtel de ville de Dijon

Du 1er janvier 2019 au 31 décembre 2021, l’application de la loi « Avenir professionnel » va permettre aux personnes handicapées de mieux s’insérer. Un volet majeur de cette loi concerne le circuit du travail et de l’emploi intérimaire. Intrinsèquement, celui-ci constitue un levier d’intégration efficace dans les entreprises, par les missions qu’il permet. Ainsi, de nombreux obstacles rencontrés par les travailleurs handicapés peuvent progressivement disparaître. En effet, dans de nombreux cas, un premier essai réussi via l’intérim débouche sur un contrat à durée indéterminée. La loi « « Avenir professionnel » a pour objectif d’atteindre le pourcentage de 6 % de travailleurs handicapés dans les entreprises françaises. Aujourd’hui, il n’est que de 3,4 %, alors que légalement il devrait être de 6 %. La loi « Avenir Professionnel » doit permettre de combler cet écart. Le groupe Synergie organise donc ces Assises comme un large événement a but pédagogique, destiné aux décideurs régionaux fournisseurs d’emplois.

Un dispositif prometteur pour l’emploi

L’année dernière, les actions menées par le groupe Synergie ont abouti en France à une intégration de presque 10 % des intérimaires handicapés, provenant du secteur de l’intérim. Ainsi, en 2017, Synergie et la Mission Handicap ont réuni près de 1.700 intérimaires de ce secteur. En terme d’emploi, ce résultat représente une augmentation de 14,5 %, par rapport à l’année précédente. L’ensemble de ces travailleurs handicapés ont accompli plus de 9.000 missions d’intérim. Or, leur durée moyenne a été de 32 % supérieure à celle des missions réalisées par le personnel valide. C’est grâce à l’accompagnement et au soutien actif apportés par le groupe Synergie à ces travailleurs handicapés que cette réussite a été possible.

  • Nous vous invitons à lire également notre article sur le statut de travailleur handicapé
  • Enfin, le Bulletin des Communes vous suggère aussi les informations données par le site du ministère du Travail