Une baisse envisagée par le gouvernement pour les emplois aidés ?

0
109
emplois-aidés-

L’Unapei, première fédération française d’associations de représentation et de défense des intérêts des personnes handicapées mentales et de leurs familles, s’inquiète au sujet d’une éventuelle réduction de budget en 2018 concernant les emplois aidés.

emplois-aidés-Cette perspective est jugée préoccupante par l’Unapei, qui considère que si cette diminution devenait effective l’année prochaine, elle pourrait être nettement préjudiciable à la scolarité de nombreux enfants, qui se retrouveraient alors clairement pénalisés.

Une inquiétude qui s’explique par le fait que cette fédération estime que le dispositif actuellement mis en place au niveau de « […] l’ensemble des moyens d’accueil et d’accompagnement des enfants en situation de handicap est déjà insuffisant. » En matière d’accompagnement éducatif, une instruction adressée par le ministère du Travail aux préfets ferait état de seulement 310.000 renouvellements prévus en 2017, pour l’ensemble des secteurs, alors qu’ils avaient été de 459.000 en 2016. Cette information a été diffusée par l’AFP le 24 août. Par ailleurs, le Premier ministre Édouard Philippe aurait laissé entendre que cette enveloppe pourrait passer sous la barre des 200. 000 en 2018. Si cette mesure devenait effective, elle ne pourrait être compensée que par la création de nouveaux postes d’Accompagnants d’Élèves en Situation de Handicap (AESH). Cette perspective d’une éventuelle réduction qui toucherait le secteur des emplois aidés contredirait une récente déclaration de Jean-Michel Blanquer, Ministre de l’Éducation Nationale, qui avait récemment affirmé qu’accueillir les élèves en situation de handicap était une « […] grande priorité », à laquelle il souhaitait consacrer lors de cette rentrée « […] 8.000 emplois de plus. »