Eolienne et électricité verte

0
1768
vue sur la Tour Perret
Une éolienne va être installée au sommet de la Tour Perret à Grenoble afin d’alimenter l’hôtel de ville en électricité.


Une éolienne pour alimenter l’hôtel de ville de Grenoble

Une éolienne va être installée au sommet de la Tour Perret à Grenoble afin d’alimenter l’hôtel de ville en électricité. Cette opération sera la première d’une longue série ; l’objectif de la ville étant de devenir Capitale verte européenne en 2022.

Grenoble ville atypique

Grenoble, chef-lieu du département de l’Isère, est la troisième commune de la région Auvergne-Rhône-Alpes, derrière Lyon et Saint-Étienne. La « capitale des Alpes » est aussi le siège de la métropole Grenoble-Alpes Métropole qui regroupe quarante–neuf communes pour plus de 440 000 habitants. La commune de Grenoble  se trouve dans une plaine au confluent de l’Isère avec le Drac. Une configuration qui permet de parler d’une « cuvette grenobloise », une vallée singulièrement plate. L’altitude de Grenoble varie de 204 à 600 mètres. La mairie culmine à 212 mètres. Coté météo, la commune présente un climat unique avec une amplitude thermique remarquable, un ensoleillement important, de bonnes précipitations et la présence de phénomènes particuliers. L’environnement montagneux induit ainsi un phénomène de foehn souvent associé au vent du sud.

Grenoble et la Tour Perret

La commune de Grenoble aimerait beaucoup décrocher le titre de capitale verte européenne. C’est dans ce cadre qu’elle a mis en place un programme d’installations d’éoliennes. La première verra le jour courant 2020 au sommet de la Tour Perret. Édifice emblématique de la ville, la Tour Perret se situe dans le parc Paul-Mistral. Un édifice classé au titre des monuments historiques en 1998. C’est en effet le seul vestige restant de l’exposition internationale de la houille blanche et du tourisme. Cette tour offre un panorama unique sur les Alpes du fait de sa hauteur. Son état dégradé lui a valu d’être fermé au public en 1960. Des amoureux du site ont créé une association afin de promouvoir la sauvegarde et la restauration de la Tour. C’est en 2016 que le conseil municipal de Grenoble a voté la réhabilitation du lieu.

L’engagement de Grenoble

une éolienne
La commune de Grenoble aimerait beaucoup décrocher le titre de capitale verte européenne.

La commune de Grenoble s’est mobilisée très tôt en faveur du développement durable avec, entre autre « Grenoble, Facteur 4 ». Il s’agit d’une délibération qui a pour objectif de diviser par quatre les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2050. La commune a engagé de nombreuses actions dans le domaine de l’énergie mais également des transports ou du bâti. La ville de Grenoble a décidé de profiter de la rénovation de la Tour Perret pour agir. Elle a souhaité donner un grand coup d’accélérateur au processus de transition écologique. Une première éolienne sera donc installée en 2020 au sommet de la Tour Perret. Elle devrait permettre d’alimenter la totalité des besoins en électricité de l’hôtel de ville. Cette éolienne sera la première d’une longue série d’installations qui se fera jusqu’en 2022.